Homela deuxContestations: toutes les régions du pays demeurent mobilisées

Contestations: toutes les régions du pays demeurent mobilisées

La mobilisation citoyenne ne s’affaibli pas et garde le cap pour atteindre ses objectifs lancés depuis le 22 Février dernier. Comme à la capitale les autres régions du pays les manifestants étaient nombreux a sortir dans les rues pour manifester contre le système en place.

Depuis l’Est de pays, jusqu’a l’Ouest, les citoyens n’ont pas épargné d’efforts et sont sortis en masse pour défendre leur droits. A Constantine, les manifestants étaient en plusieurs milliers dans les rues et réclament une instance indépendante pour les élections. Toutefois, sur les pancartes levées par les manifestants on peu lire le rejet de la constitution qui est préparée par les cercles du pouvoir. C’était le cas aussi dans les wilayas de Setif, Bordj Bou Arrarej,  Batna, Skikda et Annaba.

En Kabylie, dans la wilaya de Bejaia, les manifestants étaient en centaines de milliers à descendre dans les rues de la ville. les Bejaouis ont réaffirmé leurs mobilisation jusqu’a l’atteinte des revendications du peuple. Dans leurs pancartes, ils ont mentionné leur demande du changement des gens de l’ancien régime à commencé par Bensalah l’actuel chef de l’Etat.  Le même cas est signalé aussi à Tizi-Ouzou ou des milliers de personnes ont marché pour la 11 eme fois pour dire non au maintien du système actuel. C’était la même chose aussi à Bouira.

Dans l’Ouest de pays, l’ambiance n’était différentes des autres régions, avec des drapeaux sur les épaules, les habitants de Relizane ont été des milliers à demander le départ de tout ceux qui ont travaillé avec l’ancien système et les remplacer avec des personnes plus crédibles. A Oran, comme à Tlemcen, les citoyens ont demandé le départ de ce qui reste du régime de Bouteflika. les milliers de citoyens qui sont sortis pour marcher ce vendredi ont été catégorique dans leurs revendications pour un changement dans la gouvernance du pays.


Les régions de Sud, passant de Oued Souf, Ouragla, Biskra, ou Adrar et Tamanrasset, ont connue elles aussi des manifestations contre le pouvoir et ses symboles.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine