Rejet de l’élection présidentielle : les élus de Tizi-Ouzou marcheront demain

APW de Tizi-ouzou
Des milliers de personnes dans la rue, manifestent contre le régime

Les élus de la wilaya de Tizi-Ouzou ont appelé à une marche demain, le 18 avril pour rejeter l’élection présidentielle prévue pour le 04 juillet et dénoncer la convocation du corps électoral.

«En réponse à la convocation du corps électoral en prévision de la honteuse élection, présidentielle contraire à la volonté de millions d’Algériens, nous rejetons dans le fond et dans la forme cette mascarade que nous dénonçons énergiquement » précise les élus dans un communiqué rendu public suite à une réunion tenue par les président des assemblées élues le 16 de ce mois.

De ce fait, ils ont appelé à « une marche de tous les élus de la wilaya de Tizi-Ouzou le jeudi 18 avril 2019 à 10h00 à partir de l’ancienne mairie vers le siège de la wilaya, ainsi qu’à la remise des courriers individuels notifiant à l’administration le rejet de l’organisation des élections de la honte ». Toutefois, une « rencontre hebdomadaire des Présidents d’APC chaque mardi à 13h00 » est prévue pour évaluation.

Les président des assemblées élues ont aussi lancé un « appel pressant en direction des élus de toutes les collectivités locales à travers le territoire national pour adhérer à cette démarche afin de faire avorter ce scrutin discrédité d’avance par le peuple Algérien».

Les élus ont signalé aussi que leurs geste intervient après « le rejet catégorique et unanime de la première rencontre et prise de contact avec le wali parachuté par un chef d’Etat honni et contesté, également guidé par des cercles obscurs en ces moments si sensible et à des fins inavouées allant à l’encontre des attentes démocratiques », « manœuvres que nous considérons comme une provocation de trop à l’endroit du peuple », précise le communiqué.

Cette action qui arrive après la décision de plusieurs maires de boycotter les préparations de l’élection présidentielle est expliquée par les participants d’être « interpelé par l’évolution de la population, saluons cette dynamique porteuse d’espoir pour un changement radical de la situation politique que traverse notre pays depuis l’extraordinaire mobilisation du 22 février ».

APW Tizi-Ouzou

MDI School