Me Bouchachi à propos de la démission de Belaïz : « Un pas mais insuffisant »

Bouchachi

L’avocat et militant des droits de l’Homme, Me Mostefa Bouchachi, a réagi, ce mardi, à la démission du président du Conseil Constitutionnel Tayeb Belaïz, en estimant que sa démission est « insuffisante », et il demande le départ de tous les autres symboles du système.

La démission de Tayeb Belaïz « est un pas mais insuffisant, parce que, les revendications du peuple algériens sont le départ de tous les symboles du système, et le peuple algérien refuse l’organisation de la période de transition et de l’élection présidentielle », a-t-il déclaré au micro de la chaîne El Bilad en marge de la réunion de l’opposition. Les partis politiques et personnalités de l’opposition ont décidé du boycott de l’élection présidentielle du 4 juillet prochain.

« Donc, je souhaite que les autres, Bedoui, Bensalah et Bouchareb, présenteront leurs démissions, parce que, c’est une affaire de valeurs pour eux en tant que personnes, sachant que 20 millions d’algériens leur ont dit « on ne veut pas de vous », et on a vu cette semaine, comment les ministres du gouvernement n’ont pas pu se rendre dans les wilayas de l’intérieur, car, le peuple les rejette, ce qui rend l’organisation de l’élection présidentielle impossible, en plus de l’impossibilité matérielle pour cela », a-t-il indiqué.

MDI School