Les militants du RAJ et du MDS libérés après des heures passées au commissariat de Baraki

Tous les militants du Rassemblement Actions Jeunesse (RAJ) et du Mouvement Démocratique et Social (MDS) arrêtés à Alger en fin d’après-midi de samedi, ont été libérés, ont annoncé l’association et le parti sur leurs pages Facebook.

Arrêtés par la police à Alger-Centre à 17h00 alors qu’ils s’apprêtaient à tenir un rassemblement de protestation contre l’interdiction de manifester à Alger durant les jours de semaine à l’exception du vendredi. Les militants de RAJ ainsi que ceux du Mouvement Démocratique et Social (MDS) au nombre de sept, ont été transférés au commissariat de Baraki, avant d’être relâchés plusieurs heures après.

Si le militant de RAJ Mohamed Saïd Dahmane a été libéré peu avant 23h00, ses camarades Djalal Mokrani, Kadi Ahcene, Hakim Addad et Sabrina Malek, ont été relâchés vers 1h00 du matin première heure de la journée de dimanche 14 avril.

Même chose pour les trois militants du MDS, Hania Chaabane, Yacine Rezgui et Salah Lounes, qui ont été eux aussi libérés vers 1h00 heure du matin.

MDI School