Quand la radio publique qualifie le Gouvernement Bedoui de « contesté »

La Radio Chaîne 3, qui a couvert ce samedi 13 avril 2019, la visite du ministre de l’intérieur Salaheddine Dahmoune à Béchar, a qualifié le Gouvernement de Bedoui de « contesté ».

En effet, dans un compte rendu de la visite du ministre dans à Béchar, diffusé sur le site de la radio nationale, a décrit la visite qui s’était déroulée dans une situation tendue sur place. Car, la délégation ministérielle composée en plus du ministre de l’intérieur, ils étaient présent ceux des ressources en eau et de l’habitat, a été accueillie par des manifestations de protestation des bécharois qui étaient contre cette visite et ne reconnaissaient pas le nouveau gouvernement.

« Dans sa première sortie de travail, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales du gouvernement Bedoui a fait ce déplacement sous une immense escorte sécuritaire vu le contexte sensible d’un gouvernement contesté. La délégation ministérielle a été accueillie dans un climat tendu lors de cette escale par de nombreux Bécharois en colère », a décrit la Chaîne de radio.

Elle a toutefois précisé que, Salaheddine Dahmoune  a rappelé que « le gouvernement en place est une équipe transitoire dont les prérogatives se limitent uniquement à la gestion des affaires courantes. »

MDI Alger

Quant à l’agence officielle APS, a rapporté que la délégation ministérielle « a été toutefois chahutée par des groupes de jeunes présents au niveau des sites ciblés par la visite pour signifier, en déployant de larges banderoles, leur « refus catégorique » de la présence des membres du gouvernement dont « ils ne reconnaissent pas la légitimé », a-t-on constaté. »

Bessa, Résidence la Pinède