Mustapha Bouchachi s’attend à la démission de Bensalah

Me Bouchachi : La présidentielle
Mustapha Bouchachi, Militant des droits de l'Homme, Avocat

L’avocat et militant des droits de l’Homme, Me Mustapha Bouchachi estime que Bensalah, qui a été désigné hier chef de l’Etat par intérim, conformément à l’article 102 de la Constitution, devrait démissionner de ce poste durant les jours à venir, en réponse aux revendications du peuple algérien.

« Il n’est pas politiquement correct de vous imposer à un peuple qui ne veut pas de vous », a-t-il déclaré, lors de son intervention à la radio algérienne ». « J’espère que Bensalah fera preuve de sagesse et présentera sa démission car cela épargnera à l’Algérie de nombreuses manifestations à l’avenir », a-t-il ajouté.

« L’entêtement du gouvernement va inciter les Algériens à manifester pacifiquement. Les manifestants vont créer d’autres modes de protestation », a-t-il souligné.  M. Bouchachi a appelé le premier ministre, Noureddine Bedoui, et le président du Conseil constitutionnel, Tayeb Belaiz, « à refuser la gestion de cette période de transition, en faisant preuve de patriotisme ».

Me Bouchachi avait indiqué que la démission du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, était « un acte positif », mais les Algériens demandaient le départ de tout le système. « Si l’on veut  réellement écouter le peuple et entamer une transition par un gouvernement d’union nationale, il faut passer par l’application de l’article 7 de la Constitution qui stipule que « le peuple est la source de tout pouvoir », avait-t-il indiqué.

Bessa, Résidence la Pinède