Mustapha Bouchachi s’attend à la démission de Bensalah

attentes du Hirak
Mustapha Bouchachi, Militant des droits de l'Homme, Avocat

L’avocat et militant des droits de l’Homme, Me Mustapha Bouchachi estime que Bensalah, qui a été désigné hier chef de l’Etat par intérim, conformément à l’article 102 de la Constitution, devrait démissionner de ce poste durant les jours à venir, en réponse aux revendications du peuple algérien.

« Il n’est pas politiquement correct de vous imposer à un peuple qui ne veut pas de vous », a-t-il déclaré, lors de son intervention à la radio algérienne ». « J’espère que Bensalah fera preuve de sagesse et présentera sa démission car cela épargnera à l’Algérie de nombreuses manifestations à l’avenir », a-t-il ajouté.

« L’entêtement du gouvernement va inciter les Algériens à manifester pacifiquement. Les manifestants vont créer d’autres modes de protestation », a-t-il souligné.  M. Bouchachi a appelé le premier ministre, Noureddine Bedoui, et le président du Conseil constitutionnel, Tayeb Belaiz, « à refuser la gestion de cette période de transition, en faisant preuve de patriotisme ».

MDI Alger

Me Bouchachi avait indiqué que la démission du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, était « un acte positif », mais les Algériens demandaient le départ de tout le système. « Si l’on veut  réellement écouter le peuple et entamer une transition par un gouvernement d’union nationale, il faut passer par l’application de l’article 7 de la Constitution qui stipule que « le peuple est la source de tout pouvoir », avait-t-il indiqué.

Bessa, Résidence la Pinède