HomeActualitéNationalLes walis annulent l’acquisition de plus de 1500 véhicules Hyundai

Les walis annulent l’acquisition de plus de 1500 véhicules Hyundai

Les walis ont annulé l’acquisition de 1 541 Creta de la marque Hyundai par les Assemblées populaires communales (APC), a rapporté ce mardi le quotidien Liberté.

En effet, l’actuel premier ministre, Noureddine Bedoui, avait « attribué en octobre 2018, alors qu’il était ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, un marché au concessionnaire automobile Cima Motors appartenant à Mahieddine Tahkout », précise le même média.

Ce marché important qui devait être financé par le Fonds de garantie et de solidarité des collectivités locales (FGSCL), avait été décrié par la plupart des présidents d’Assemblées populaires communales (P/APC) avant d’être bloqué par les walis.

Les walis ont, dans ce sens, « instruit les directeurs des administrations locales (DAL) à saisir rapidement les chefs de daïras qui, à leur tour, devront informer les P/APC pour recourir à des consultations ».

Des bons de commandes ont été faits après la signature de la convention-cadre pour la livraison de ces véhicules, puisqu’au départ, 1 541 voitures de type SUV urbain devait être livrés pour un montant de 4 913 940 800 DA, près de 500 milliards de centimes hors taxes, soit 310 millions de centimes l’unité, a rappelé la même source.

D’après la même source, cette annulation intervient, après la transmission du dossier «  à une section spéciale de recherche et d’investigation chargée d’élucider l’attribution opaque des marchés publics d’envergure, outrepassant le code des marchés ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine