94 GW de nouvelles capacités solaires photovoltaïques dans le monde en 2018

énergies vertes

Le développement des énergies vertes a fortement progressé en 2018, tiré par le solaire, selon le rapport annuel de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena) publié mardi. Les capacités de production d’énergie verte ont augmenté de 7,9% l’an dernier dans le monde, soit de 171 gigawatts (GW), un chiffre comparable à celui de l’année précédente, selon l’Irena, agence basée à Abou Dhabi.

Le solaire photovoltaïque a compté plus de la moitié de cette hausse, avec 94 nouveaux gigawatts, loin devant l’éolien, second contributeur avec 49 GW de plus. De son côté, la croissance de l’hydroélectricité (21 GW supplémentaires) a continué à ralentir en 2018, a observé l’Irena. Rappelons toutefois que ces capacités produisent in fine des volumes d’électricité différents, en fonction de leurs facteurs de charge. Plus de la moitié des nouvelles capacités ont été installées en Asie. « La forte croissance en 2018 » s’inscrit dans la continuité de « la remarquable tendance de ces cinq dernières années », a commenté Adnan Z. Amin, directeur général de l’Irena, cité dans un communiqué. « Le déploiement des énergies renouvelables doit néanmoins progresser encore plus vite afin que nous puissions atteindre les objectifs climatiques mondiaux », a-t-il ajouté.

Les capacités de production des énergies renouvelables ont atteint au total 2 351 GW l’an dernier. Elles représentent désormais un tiers des capacités de production d’électricité installées dans le monde (information à croiser avec les données de production). L’hydroélectricité se taille la part du lion avec 1 172 GW, suivi de l’éolien (564 GW), du solaire (480 GW), des bioénergies (121 GW) et la géothermie (13 GW).

MDI Alger

Source : Irena

Bessa, Résidence la Pinède