Zoubida Assoul : il faut une personnalité comme Liamine Zeroual

Zoubida Assoul, dirigeante du mouvement Mouwatana,  a indiqué, ce mardi, sur France 24 que l’Algérie « vit une révolution pacifique », en raison de l’ampleur du nombre d’Algériens qui ont manifesté dans toutes les régions du pays mais aussi la diaspora qui s’est mobilisée.

Elle a assuré que les manifestations allaient continuer, jusqu’à ce que les têtes qui ont dirigé le pays depuis 20 ans partent.

Interrogée dur la date du 28 avril, date à laquelle ld mandat du président Bouteflika prendra fin, Mme. Assoul estime qu’il ne s’agit plus aujourd’hui de démission ou de l’application de l’article 102 de la Constitution.

Elle a souligné que « les Algériens demandent la rupture et veulent aller vers la construction d’un état de droit. À travers ces manifestations, ils ont retrouvé leur citoyenneté et l’espace public qui leur a été interdit depuis plus de 20 ans ».

Selon elle, le président ne peut pas rester au-delà du 28 avril prochain, il va donc falloir qu’il parte, lui, son gouvernement et toute l’équipe. Il doit passer la main à une direction qu’elle soit collégiale ou individuelle.

MDI Alger

Interrogée sur l’ancien président, Liamine Zeroual, dont le nom est cité pour diriger la période de transition, Mme. Assoul explique que l’ancien président est très apprécié des Algériens. C’est un honnête homme. Il faut une personnalité comme l’ancien président. Zeroual.

Bessa, Résidence la Pinède