Procès opposant Algérie Télécom à Kouninef : l’opérateur public s’explique

Internet ADSL : Algérie Télécom baisse sa tarification

Algérie Télécom a réagi ce lundi, dans un communiqué, à ce qu’elle a qualifié de « contrevérité » diffusées sur les réseaux sociaux depuis quelques jours, concernant le procès qui a opposé l’opérateur historique à l’entreprise Mobilink, appartenant à l’homme d’affaires Réda Kouninef.

Les informations diffusées sur les réseaux sociaux parlent d’un procès intenté par l’opérateur historique de téléphonie fixe, Algérie Télécom, dans lequel l’entreprise public ne s’est pas portée partie civile.

Le contrat qui liait l’entreprise Mobilink à l’opérateur public a été signé « le 19 octobre 2004. Le contrat a rencontré des difficultés dans l’exécution, ce qui a conduit à l’arrêt du projet en 2013.

Bessa, Résidence la Pinède