Mais où est donc le gouvernement de Noureddine Bedoui ?

Nouredinne Bedoui

Nommé au poste de premier ministre le 11 mars, en remplacement d’Ahmed Ouyahia, Noureddine Bedoui avait annoncé la composition de son gouvernement de transition dans la semaine. 8 jours plus tard, aucun nouveau gouvernement n’a été dévoilé.

Dans une période où les défections sont nombreuses dans le clan du pouvoir, y compris celle d’Ahmed Ouyahia, Noureddine Bedoui doit composer un gouvernement de transition.

Promis représentatif, composé de technocrates et de jeunes, le nouveau gouvernement tarde à voir le jour. La faute à un refus systématique de toutes les personnalités approchées.

Qu’elles fassent partie de l’opposition, à l’image de Saïd Sadi (qui dément avoir été contacté), ou de la société civile, ou encore du monde de l’entrepreneuriat, les personnes approchées par Noureddine Bedoui ont signifié un refus catégorique à ce dernier.

MDI Alger

Fâcheuse situation qui pourrait pousser, selon certains, Noureddine Bedoui à quitter son poste mais qui ne règle pas la question de savoir si gouvernement de transition il y aura ces prochains jours.

Bessa, Résidence la Pinède