Marches du Vendredi 15 : La réponse du peuple algérien au pouvoir

Marée humaine à La Place Audin Photo: www.facebook.com/JidalAlgerie/

Au 4ème vendredi de la mobilisation pacifique contre le système, des millions d’Algériens sont sortis partout dans le pays. Les marches se sont déroulées à travers toutes les wilayas, dans une ambiance festive, joviale, le calme et la convivialité. La réponse du peuple au pouvoir est cinglante.

Cette énième mobilisation est en réponse aux dernières décisions du président Abdelaziz Bouteflika, qui a décidé après son séjour médical en Suisse retour de Suisse, dans une lettre adressée à la nation, de reporter les élections, de renoncer au cinquième mandat et prolonger son 4e mandat, organiser une conférence nationale inclusive et proposer une période de transition. Il a également mis fins aux fonctions d’Ahmed Ouyahia à la tête du gouvernement, qui a déposé sa démission, et il a nommé Noureddine Bedoui comme premier ministre et Ramtane Lamamra vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères, une première.

Des marches ont eu lieu partout en Algérie

La mobilisation de ce vendredi, comme les autres vendredis, a marqué toutes les wilayas du pays.

bordj bou arreridj : 

مشاهد من المسيرة الحاشدة اليوم بولاية برج بوعريريج

مشاهد من المسيرة الحاشدة اليوم بولاية برج بوعريريج

Publiée par Journal el Bilad sur Vendredi 15 mars 2019

 

Sidi bel abbes : 

مشاهد وتصريحات من المسيرة السلمية اليوم بسيدي بلعباس

مشاهد وتصريحات من المسيرة السلمية اليوم بسيدي بلعباس

Publiée par Journal el Bilad sur Vendredi 15 mars 2019

 

Annaba : 

Bouira:

مسيرة تاريخية بولاية البويرة .. شارك فيها الجميع!

مسيرة تاريخية بولاية البويرة .. شارك فيها الجميع!

Publiée par Journal el Bilad sur Vendredi 15 mars 2019

 

Skikda:

 

Marée humaine à Alger Centre

La mobilisation dans la capitale Alger était ce vendredi grandiose et plus importante que la semaine dernière. Des marées humaines ont envahi les rues d’Alger Centre au point où le déplacement était devenu quasi impossible.


Partout en Algérie, un seul mot d’ordre : Système dégage

Après les réactions ayant suivi directement les annonces de Bouteflika durant la semaine, notamment, les manifestations des magistrats, des enseignants, des étudiants, la grève générale dans divers secteurs d’activité, ce vendredi 15 mars 2019, des millions d’algériens sont sortis à travers tout le territoire national, pour dire non aux décisions de Bouteflika.

 

Les propositions du pouvoir pour une sortie de crise n’ont absolument pas convaincu la rue algérienne. La sortie médiatique du nouveau premier ministre Bedoui et son vice-premier ministre Lamamra a été tournée en risée lors des marches de ce vendredi. Et les réponses des algériens étaient claires.

Les slogans actualisés: Le 5 barré remplacés par les 4+ barré

Après les trois premières semaines de mobilisations contre le cinquième mandat de Bouteflika et le système. Ce vendredi, les slogans des manifestants ont été actualisés.

Les mêmes slogans hostiles aux pouvoir sont scandés et brandis par les manifestants dans toutes les wilayas du pays : «Système dégage». D’autres slogans actualisés en réponse aux décisions de Bouteflika ont «non au prolongement du 4e mandat», «Pas de report, pas conférence nationale, pas de période de transition, partez !», sont entre autres les réponses des millions de manifestants.

«Yetnahaw Ga3»

Ce slogan qui veut dire «ils dégageront tous», a été largement brandi par les manifestants dans les marches d’aujourd’hui, en référence au jeune qui a intervenu par surprise lundi soir sur la chaîne Sky News Arabic juste après les annonces faites par Bouteflika.

Juste après l’annonce de Bouteflika de renoncer au cinquième mandat, des milliers de citoyens sont sortis dans les rues de la capitale. La correspondante de Sky News Arabic était en direct à la place Audin,  pour couvrir et décrire les liesses de joies des algériens suite au retrait du 5e manat de Bouteflika. A la surprise, un jeune à intervenu en direct pour recadrer les informations, en disant que : «Ma ranach ferhanin, yetnahaw ga3» (nous ne sommes pas contents, ils dégageront tous). La vidéo a été vue et partagée des centaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux.

Photos El Bilad

Des slogans pour le président français Emmanuel Macron

Suite à sa réaction aux décisions prises par Bouteflika lundi dernier, en renonçant au 5e mandat et le report de l’élection présidentielle, le président français Emmanuel Macron, a eu droit lui aussi à son lot de slogans de la part des manifestants.

«Macron, occupe-toi de tes Gilets Jaunes, ça te suffit», «Allô Macron. Oui qui est avec moi ? Le peuple algérien, écoutes, prépare du bois de chauffe,  car, cette année il n’y a plus de gaz».

Non à l’ingérence étrangère

D’autres slogans ont été brandis en réponse aux puissances étrangères qui ont réagi à la situation en Algérie, notamment, les Etats-Unis et la France.

Deux policiers de Béjaïa et Sétif rejoignent les manifestants

Dans une première depuis le début des manifestations le 22 février, deux policiers ont rejoint ce vendredi les marches à Béjaïa et Sétif pour protester contre le prolongement du 4e mandat de Bouteflika et contre le système.

Un policier de Béjaïa

Un autre à Sétif

Les portraits de comédiens algériens brandis contre le système

Des portraits de comédiens algériens ont été également brandis lors des marches de ce vendredi. On remarque notamment, le portrait de Rouiched et de Si Makhlouf El Boumbadi qui ont fait leur apparition.

La règle 51/49 était également au rendez-vous dans les marches

MDI Alger

Policiers et manifestants fêtent ensemble la fin de la marche pacifique

Bessa, Résidence la Pinède