Nouvelle composante du Gouvernement: Ça ne sera pas pour cette semaine

Visiblement, le nouveau premier ministre, Noreddine Bédoui, a du mal à constituer son nouveau staff. La nouvelle composante du gouvernement ne sera pas pour cette semaine.

Notons que le peuple a encore une fois exprimé son refus pour le nouveau premier ministre, choisi par le président sortant Abdelaziz Bouteflika, en remplacement d’Ahmed Ouyahia.

Depuis son installation lundi, le mouvement populaire a repris pour contrer cette décision, et celle du prolongement du 4ème mandat. Les revendications populaires tournent essentiellement autour du changement radical du système, donc de tout le staff du gouvernement et des proches du président.

En parlant des ministres, les enseignants veulent le départ de la ministre de l’éducation, Nouria Benghebrit. Une revendication exprimée haut et fort aujourd’hui lors de la  grève et la marche  des enseignants qui a gagné presque toutes les wilayas du pays.

MDI Alger

Selon les analystes, il est difficile cependant d’y voir un renouvellement des dirigeants, puisque la direction du gouvernement est confiée à deux hommes proches du président : Noureddine Bedoui, jusqu’ici ministre de l’Intérieur, épaulé par Ramtane Lamamra.

Bessa, Résidence la Pinède