Manifestations de vendredi: Benbitour appelle les algériens à continuer les manifestations

L’ancien chef du gouvernement Ahmed Benbitour a appelé les citoyens à descendre dans la rue ce vendredi 15 mars pour marcher contre les décisions prises par le président Abdelaziz Bouteflika.

« Le peuple à travers toutes ses composantes a exprimé avec force ses volontés, et a laissé admiratif tout le monde à l’intérieur comme à l’extérieur avec son pacifisme et civisme. Et la réponse du pouvoir était un défi aux citoyens et pleine de contradictions », a-t-il estimé.

« Est-il concevable que celui qui à adressé une lettre au peuple au moment de sa candidature est le même qui a adressé la lettre du 11 mars (report de l’élection et renoncement au 5e mandat). Si son état de santé ne lui permet pas de se porter candidat pour un 5e mandat, comment peut-elle lui permettre de rester à la présidence de la république pour une durée de plus d’une année de plus. La réponse est dans la lettre du 11 mars, il n’était pas pour un 5e mandat, mais, le prolongement de l’actuel pour une durée indéfinie », a expliqué Benbitour.

Selon lui « à partir delà, le devoir exige de chaque algérienne et algérien, de rester sur ses positions et continuer la manifestation pacifique pour atteindre ses objectifs. Aujourd’hui, nous sommes obligés de préparer une feuille de route pour arriver à construire une nouvelle république, et moi de ma part, je suis prêt à travailler avec vous dans ce sens ».

L’ancien chef du gouvernement Ahmed Benbitour a appelé les citoyens à descendre dans la rue ce vendredi 15 mars pour marcher contre les décisions prises par le président Abdelaziz Bouteflika.