Des milliers d’enseignants manifestent dans plusieurs wilayas

Des milliers d’enseignants de l’éducation nationale tous paliers confondus, sont sortis, ce mercredi 13 mars 2019 dans plusieurs wilayas, pour manifester contre les décisions du président Abdelaziz Bouteflika de reporter l’élection présidentielle et de prolonger son mandat.

Les enseignants de l’éducation nationale ont répondu à l’appel des syndicats autonomes de l’éducation nationale (UNPEF, CNAPEST, SNTE, SNAPEST, CELA, SATef), lancé mardi.


Les enseignants manifestent à Alger, Oran, Relizane, Bouira,Boumerdes, Béjaïa, Tizi-Ouzou, El Oued, pour soutenir le mouvement populaire. Des slogans anti système et contre la prolongation du 4e mandat de Bouteflika et le report de l’élection sont scandés par les manifestants.

A Alger, actuellement, des centaines d’enseignants rejoints par des milliers d’étudiants se sont rassemblés à la Grande Poste et devant la direction de l’éducation à Alger-Centre.

Les enseignants sont actuellement à la Place Audin

Enseignants à Oran

Les enseignants de Relizane


Enseignants à Béjaïa

Enseignants à Tizi-Ouzou


Enseignants à Boumerdes

Marche des enseignants à Mostaganem

Enseignants à Tipaza

Enseignants à El Oued

Enseignants à Blida

Enseignants à Sétif

D’autres manifestations sont organisées par des étudiants et des enseignants universitaires, et des travailleurs de Sonelgaz, notamment à Oran et Béjaïa.

Oran: marche des étudiants et des enseignants universitaires

Enseignants à Médéa

Enseignants à MédéaEnseignants à Adrar

الان من ولاية ادرار لا للعهدة الخامسة لا للتمديد للعهدة الرابعة

Publiée par ‎الجزائر و ما أدراك مالجزائر‎ sur Mercredi 13 mars 2019

Enseignats à M’Sila

Enseignants à M'Sila
Marches des travailleurs de Sonelgaz et du Port de Béjaïa

Les travailleurs du port de Béjaïa

Les travailleurs de Sonelgaz à Béjaïa

A Béjaïa toujours, les transporteurs de voyageurs continuent leur grève.

MDI Alger