Homela deuxVacances universitaires avancées: Le CNES dénonce une décision "illégitime" de Hadjar

Vacances universitaires avancées: Le CNES dénonce une décision « illégitime » de Hadjar

Le Conseil national des enseignants du supérieur (CNES) a dénoncé, ce samedi, la décision « illégitime » du ministre de l’enseignement supérieur Tahar Hadjar qui a décidé d’avancer la date des vacances universitaires pour demain dimanche 10 mars, alors qu’elles étaient prévues pour le 21 du même mois, et le fait de leurs prolongement de 10 jours.

Dans une communiqué signé par le coordinateur national du CNES, Abdelhafid Milat, le conseil  a affirmé que, cette décision a été prise sans concertation avec les partenaires sociaux ni aucune autre partie, ce qui confirme, selon le CNES, l’échec criard dans la gestion du secteur, et la tentative à chaque fois, de politiser l’université et la dévier de son vrai rôle et mission.

Pour toutes ces raisons, le CNES a décidé de rejeter la décision du ministre « illégitime », tout en le tenant responsable des conséquences d’une telle décision.

Le CNES a par ailleurs appelé au départ du Ministre Hadjar, jugeant que son maintien est un danger pour l’université algérienne.

Le CNES a également appelé la communauté universitaire à ne pas tomber dans le piège de la violence, et de rester attachée à la pacifisme des revendications et montrer par la même le civisme de l’université algérienne.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine