Rachid Nekkaz va se rendre vendredi à Genève «pour voir» si Bouteflika «va bien»

Le controversé Rachid Nekkaz a fait savoir, ce jeudi soir sur la radio française Europe 1, qu’il se rendrait demain vendredi 8 mars à Genève en Suisse où est hospitalisé le président Abdelaziz Bouteflika, «pour voir» s’il «va bien».

Le candidat à l’élection présidentielle d’avril prochain qui semé la pagaille au Conseil Constitutionnel dimanche dernier en présentant à la dernière minute son cousin qui porte les mêmes nom et prénom que lui, a lancé sur le même média qu’«il y a 40 millions d’Algériens qui veulent savoir où est le président algérien. (…) Son dossier de candidature a été présenté alors que tout le monde sait qu’il est mort depuis déjà assez longtemps».

L’homme d’affaires a affirmé sur l’antenne de la radio française qu’il incarnait «l’espoir de tout un peuple» et qu’il est l’homme «le plus populaire d’Algérie».

MDI Alger

«Quand j’arrive dans un endroit, au bout de 30 secondes, 10.000 personnes me portent sur leurs épaules. Non, je ne suis pas le candidat des réseaux sociaux. J’incarne l’espoir de tout un peuple », a-t-il affirmé.

Bessa, Résidence la Pinède