L’organisation des enfants de Chouhada (ONEC) ne soutient plus le 5ème mandat de Bouteflika

L’Organisation nationale des enfants de chouhadas (ONEC) a décidé de ne plus soutenir le cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika.

Dans un communiqué rendu public mercredi 6 mars 2019 cacheté mais pas signé, l’ONEC a rappelé que « le peuple est et sera toujours et souverain et le décideur ».

« Par fidélité aux âmes pures de nos pères, nous, enfants de chouhada, nous annonçons notre soutien au mouvement populaire qui rejette le cinquième mandat, parce que, nous sommes une part indissociable du peuple algérien », ont écrit les rédacteurs du communiqué.

Les mêmes auteurs ont estimé que le mouvement populaire est de la responsabilité de tous, parce qu’il s’agit, du destin de la nation tout entière.

GMI BS

En outre, les rédacteurs du communiqué se sont démarqués du Secrétaire Général de l’ONEC, Houari Taïb, accusé de « semer la fitna ».

 

Bessa, Résidence la Pinède