FCE : Hassan Khelifati appelle à une Assemblée générale inclusive

FCE
Hassan Khelifati, PDG d'alliance assurances

Le PDG de Alliance Assurance, Hassan Khelifati qui a gelé son adhésion au Forum des chefs d’entreprise (FCE), a plaidé pour l’organisation d’une Assemblée générale extraordinaire et effectué les changements nécessaires dans l’organisation.

Auparavant, Khelifati a souligné que suite à l’enregistrement sonore publié du Président du FCE, il a décidé ainsi que d’autres membres de se démarquer de cette organisation patronale. En effet, Khelifati a pris position par rapport au FCE depuis 2014. D’ailleurs, « je n’ai pas assisté à leurs dernière AG » a-t-il souligné lors de son passage sur TSA.

« Des membres fondateurs m’ont contacté pour demander une AG extraordinaire et inclusive, et demander le changement de l’encadrement du FCE, revoir sa vision et revenir aux anciens statuts » a plaidé Khelifati. Selon lui,« le FCE est pris en otage par une minorité »,  « On est arrivé à une nouvelle étape, il nous faut des nouveaux hommes et une nouvelles vision, car le « malaise au sein du FCE est perceptible ».

Ainsi, l’invité du live TSA, a indiqué qu’il « est temps d’organiser une AG inclusive et de ne pas essayer de récupérer le mouvement en essayant de se positionner entre un FCE originel et un faux FCE ».

Régissant, à la déclaration d’un FCE originel, l’invité a indiqué qu’il est content que certains chefs d’entreprise ont compris que leurs place est à côté du peuple. Mais ce qui me surprend c’est l’appellation, cela veut dire qu’il existe un FCE [made in] Taiwan. Des membres fondateurs et des membres de l’exécutif doivent aussi assumer le bilan.

À mon avis, il faut aller à une AG et faire assister tout le monde et revoir les objectifs du FCE qui doit revenir comme une force de proposition comme il a été toujours, ce qui a été sa mission originelle.

MDI Alger

Réagissant aux manifestations, Khelifati a appelé les décideurs à écouter la population car c’est la nouvelle génération qui a lancé des appels à plus d’ouverture. C’est ainsi que naîtra l’Algérie nouvelle.

Bessa, Résidence la Pinède