L’ONM salue le mouvement de protestation contre le 5ème mandat

ONM

L’Organisation nationale des Moudjahidines (ONM) a salué dans un communiqué le mouvement de protestations contre le 5e mandat, que connait le pays depuis le 22 février dernier.

Dans un communiqué rendu public, l’ONM a estimé que le mouvement de protestation sans précédent est une volonté du peuple de tourner la page d’un passé douloureux, dû à des pratiques « qui ne pouvaient pas répondre aux revendications légitimes du peuple d’utiliser les ressources du pays dans l’exécution d’un projet qui garantira aux enfants de ce pays le développement économique, social et culturel véritable ».

Tout en rappelant le rôle important joué par les Moudjahidines durant la guerre de libération nationale et dans l’indépendance du pays, l’ONM a indiqué qu’elle a « enregistré avec fierté ce qui a caractérisé le mouvement populaire ».

L’Organisation Nationale des Moujahidines a dénoncé une “alliance contre-nature entre des parties influentes au pouvoir et un groupe autoproclamé une force d’investissement” et qui a permis à ce groupe de “bénéficier d’une manière illégale de plusieurs projets d’investissement”

L’organisation a estimé que “l’échec du projet national” du pouvoir a poussé les Algériens à investir la rue et refuser le 5e mandat.

Elle a tenu également à saluer dans le le communiqué, signé par Ben El Hadj Mohand Ouamar, secrétaire national chargé de la documentation, l’Armée Nationale Populaire pour son attachement a ses prérogatives constitutionnelles et les éléments de la sûreté nationale tous corps confondus pour leur sens de nationalisme.

MDI Alger

Pour rappel, l’ONM connue pour son soutien au Président Abdelaziz Bouteflika, avait annoncé il quelques semaines par la voix de son président Saïd Abadou son « fidèle soutien » à la candidature de Bouteflika.

Bessa, Résidence la Pinède