Homela deuxDes syndicat se démarquent de l’UGTA

Des syndicat se démarquent de l’UGTA

Le syndicat de l’Entreprise publique de production des produits électroménagers (ENIEM) et le syndicat national des chercheurs permanents ont annoncé qu’il se démarquaiennt des actions de l’UGTA.

Dans une déclaration rendue publique, le syndicat a indiqué que « la situation de confusion de tension et de manipulation qui prévaut actuellement dans le pays nous interpelle à tout égard. Il s‘agit pour notre part de refuser d’abord les amalgames et de dénoncer les faits accomplis A ce titre, nous tenons à exprimer de  façon solennelle notre démarcation par rapport aux propos tenus par le secrétaire général de la centrale syndicale M Madjid Sidi Said, concernant les élections presidentieIIes prochaines » a souligné le syndicat.

Il a estimé que « tout positionnement sur un sujet politique doit se faire dans le respect des principes démocratiques en concertation avec la base, or que la prise de position déclarée publiquement par le SG de l’organisation s’est faite de manière unilatérale et arbitraire ».

La même source a indiqué que « au sein d’une organisation de masse comme I‘UGTA  l’organisation transpartisane par excellence où toutes les sensibilités politiques  sont présentes, nul n’a le droit d’imposer son opinion personnelle sans au préalable la soumettre à l’approbation générale de la base ».

De ce fait, il a souligné que « s‘il faille prendre position par rapport a l’échéance électorale prochaine et soutenir un candidat donné, la base doit être nécessairement consultée à travers des assemblées générales et la résolution doit être portée par un pacte consensuel à l’avantage du travailleur ».  Par conséquent, « notre présente déclaration de démarcation prend sa justification dans cette démarche même, et se veut un acte de désengagement de toute initiative non concertée. »

Par ailleurs, le syndicat national des chercheurs permanents a gelé son affiliation à l’UGTA et désavoue Sidi Said. Dans un communiqué rendu public dimanche, le syndicat apporte son soutien à la dynamique populaire tout en rejetant le 5è mandat.

A noter que plusieurs dizaines de travailleurs ont observé un rassemblement lundi devant le siège de l’UGTA à Alger pour exprimer leur colère contre le secrétaire général de cette organisation patronale.

Syndicat ENIEM

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine