Procuration pour le dépôt du dossier d’Ali Ghediri : Les explications de Mokrane Ait Larbi

Ali Ghediri a entamé une grève de la faim

Le directeur de campagne d’Ali Ghediri, Me Mokrane Ait Larbi a réagi, dans l’après-midi de ce dimanche 3 mars, à la polémique ayant suivi le dépôt du dossier de candidature du général major à la retraite au Conseil Constitutionnel.

En effet, après la publication sur les réseaux sociaux du récépissé du dépôt du dossier de candidature, qui a été signé par Mokrane Ait Larbi et non pas par le candidat Ali Ghediri lui-même. Une polémique s’en est suivie, accusant Ali Ghediri de vouloir légitimer l’absence de Bouteflika lors du dépôt de son dossier de candidature, qui se trouve encore hospitalisé à Genève en Suisse.

«M. Ali Ghediri s’est présenté personnellement au Conseil constitutionnel pour déposer son dossier de candidature. Sa présence physique a été constatée par une cinquantaine de photographes et cameramen et une centaine de journalistes y compris les chaines de télévision publiques», a écrit M. Ait Larbi, en précisant que «Devant le président du Conseil constitutionnel, il a signé une déclaration, conformément à la Loi».

Selon la même source «Le chargé du dossier au Conseil constitutionnel a procédé à la vérification des pièces et documents devant le coordinateur de la campagne pour vérifier la transcription de tous les documents afin de délivrer le récépissé sur un formulaire, en vigueur depuis plusieurs années».

«Si la tentation officielle de justifier l’absence d’Abdelaziz Bouteflika candidat potentiel est bien réelle, il faut rappeler que la Loi fait obligation à tout candidat de se présenter personnellement au Conseil constitutionnel pour y déposer son dossier, on doit retenir que le dépôt du dossier de Ali Ghediri est conforme à la constitution et à la Loi électorale», a conclu le communiqué.

MDI School