La police a fait usage de gaz lacrymogène à Alger

Plusieurs milliers d’Algériens défilaient ce vendredi en début d’après-midi en différents points du centre d’Alger-centre. A peine les manifestations commencées, la police a usé du gaz lacrymogène pour disperser la foule qui s’est amassée à Alger-centre, pour participer aux manifestations contre le 5ème mandat.

Près de la Place des Martyrs, un cortège de milliers d’Algériens a été bloqué par la police anti-émeute qui a fait usage de lacrymogène pour tenter de les disperser. La foule se dirige vers la Grande Poste, où un important dispositif policier a été dressé.

MDI Alger

Par ailleurs, plusieurs personnalités ont pris part aux manifestations, le candidat à l’élection présidentielle, Rachid Nekkaz, Djamila Bouhired,  Arezki Ait larbi et l’ancien leader du parti RDC, Saïd Saadi.

Bessa, Résidence la Pinède