Commerce : formation de longue durée en Corée du Sud pour les Directeurs Régionaux

agents de contrôle

Le ministère du Commerce annonce que l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) offre une formation de longue durée en langue anglaise avec une prise en charge totale, intitulée  » Master en Industrie et Politique Commerciale  » prévue du 08 août 2019 au 16 décembre 2020 à Seongnam – Giheung Yongin, Université de Kyung Hee en République de Corée du Sud.

A ce titre, le ministère invite les directeurs régionaux du commerce intéressés par cette formation à lui soumettre les candidatures remplissant certaines conditions soit (deux  (02) candidats pour chaque DRC) et ce, avant le  24 février 2019. Parmi les conditions exigées, le candidat doit avoir un diplôme universitaire ; Avoir une bonne maîtrise de la langue anglaise (niveau intermediate ou  niveau 5 et   plus ; TOEFL . IETLS );  Etre âgé de moins ou maximum  40  ans à la date du 1er Février 2019 et avoir au moins (03) années d’expérience professionnelle au sein du secteur.

Pour rappel, en décembre 2018, lors de la tenue en Algérie de la 5e édition du Forum d’affaires algéro-sud-coréen, l’Algérie et la Corée du Sud ont convenu d’intensifier leurs relations de coopération et de donner plus de consistance à leur partenariat stratégique. Pas moins de cinq mémorandums d’entente ont été signés lors de cette visite.

A l’occasion de ce forum d’affaires, un pacte d’association a été signé entre l’entreprise algérienne privée Global Group et le groupe sud-coréen Hyundai Motor Company pour la réalisation d’une usine de construction de camions et de bus à Batna. Ce pacte d’association, qui porte sur un investissement de plus de 100 millions de dollars, prévoit de créer au moins 5.000 emplois directs et indirects et d’atteindre un taux d’intégration national d’environ 40% au démarrage du projet pour atteindre une fourchette oscillant entre 50 et 60% au cours des deux à trois années suivantes. Selon les prévisions, les deux associés ambitionnent de produire «au plus vite» près de 40.000 unités de camions et bus par an. Le géant sud-coréen Hyundai est déjà implanté sur le marché algérien, notamment dans le domaine du montage de véhicules légers.

MDI Alger

Pour ce qui est des échanges commerciaux, la Corée du Sud est l’un des principaux partenaires commerciaux de l’Algérie avec près de 2,3 milliards de dollars d’échanges en 2017, dont près de 700 millions de dollars d’exportations algériennes et 1,6 milliard de dollars d’importations. Durant le premier semestre 2018, les importations algériennes de la Corée s’élevaient à 609 millions de dollars, alors que ses exportations vers ce pays étaient de 474 millions de dollars. Le Premier ministre sud-coréen.

Bessa, Résidence la Pinède