Présidentielle 2019 : l’opposition tentera de dégager un candidat, ce mercredi

candidat de consensus

En prévision de la prochaine élection présidentielle, l’opposition essayera mercredi prochain de dégager un candidat de consensus pour cet important rendez-vous.

Le chef du Front pour la justice et le développement, (FJD) Abdellah Djaballah, a appelé les partis d’opposition, y compris des personnalités politiques et leurs dirigeants, à une réunion ce mercredi pour discuter de la question d’un candidat représentant l’opposition aux élections du 18 avril.

Dans une déclaration à la presse, Djaballah a déclaré que l’invitation avait été adressée à tous les acteurs politiques de l’opposition, sans exception, de participer à la réunion, soulignant au même temps qu’aucun parti n’est obligé d’assister, malgré son souhait d’avoir le maximum des présents. «On respecte la décision de ceux qui refusent notre l’invitation», a-t-il déclaré. «Nous allons concentrer toute notre énergie, tout en discutant avec les participants à la table ronde, afin des résultats satisfaisants » a-t-il encore souligné.

S’exprimant sur les positions divergentes de l’opposition en ce qui concerne leur position sur la présidentielle, et l’échec de divers efforts pour consolider leurs positions auparavant, le président du FJD a exprimé son optimisme quant à la réunion, qu’il a qualifiée de « véritable test de l’opposition », affirmant que son espoir est grand de parvenir à des décisions décisives.

Dans un même contexte, Djaballah a souligné que cette réunion est très importante pour unifier les rangs de l’opposition lors de la présidence du 18 avril, affirmant que le succès de la mission était le meilleur moyen pour  trouver une solution au blocage politique que connait l’Algérie.

MDI Alger

Il convient de noter que le Front pour la justice et le développement a annoncé le rejet de la candidature du président Bouteflika à la garde du cinquième mandat et refusé de présenter une candidat au parti. Il a ensuite lancé l’initiative du candidat de  l’opposition.

Bessa, Résidence la Pinède