Montage de véhicule en Algérie : 20% vont être en Sirghaz

véhicules roulant en Sirghaz

Les firmes de montage de voitures sont appelées, à l’avenir, à fournir « entre 10 et 20% de véhicules roulant en Sirghaz de façon à inverser la tendance actuelle » en augmentant la part d’utilisation de ce type de carburant.

Un cahier des charges « en cours d’élaboration », en collaboration avec le ministère de l’Industrie, définira « la part de véhicules dotés de kit Sirghaz qui va sortir, plus tard, des ateliers de montages en SKD installés dans le pays », a affirmé mardi à Médéa, le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni en marge de l’inauguration de la station service « Naftal » de Beni-Slimane.

MDI Alger

L’objectif de cette nouvelle démarche est d’arriver au seuil d’un million de véhicules roulant en Sirghaz, à l’horizon 2021, a souligné le ministre, tout en insistant sur « l’impératif de changer de mode de consommation et d’inverser la tendance actuelle qui privilégie l’utilisation d’autres carburants, notamment l’essence et le Gasoil, au dépend du Sirghaz, plus économique et moins polluant ».

Bessa, Résidence la Pinède