Electricité et Energies Renouvelables: sept pays étrangers au 2eme SEER

SEER 2019

La 2ème édition du salon de l’Electricité et des Energies renouvelables SEER 2019 se tiendra du 10 au 13 février à la SEFEX, aux Pins Maritimes Alger, ont annoncé ce mercredi les organisateurs, dans un communiqué.

Cette 2ème édition de Salon est devenue un rendez-vous incontournable des professionnels de l’électricité, afin de répondre aux besoins énergétiques et d’échanger autour des solutions d’avenir, en droite ligne avec les objectifs tracés à l’horizon 2030.

Le salon de l’Electricité et des Energies Renouvelables (SEER 2019) permettra de mettre en exergue les dernières innovations dans la production d’énergie, la transformation, la distribution et le stockage, les énergies renouvelables, l’appareillage de tests et de mesures et l’outillage de sécurité destiné à l’électricité.

Le SEER est également un événement international, puisqu’il accueillera sept pays étrangers, dont la Chine, l’Espagne, la France, l’Allemagne, la Turquie, la Tunisie et l’Arabie Saoudite. Le salon rassemblera aussi 120 entreprises spécialisées dans le domaine de l’électricité. Une réponse forte à la demande croissante des besoins en énergies, des propositions novatrices pour les professionnels et le grand public.

Des workshops et des conférences avec des spécialistes seront animés durant les quatre jours du salon. En effet, l’entreprise Legrand Algérie, SKTM, une filiale de Sonelgaz, l’APRUE et le CDER prendront également part à la 2ème édition du SEER.

De son côté, M. Yacine Amara, consultant dans le domaine de l’électricité, a indiqué que « pour cette année, on est parti sur une phase d’internationalisation du salon, puisqu’il y a un intérêt des entreprises étrangères à investir en Algérie ».

Il a ajouté que « nous avons effectué des déplacements à l’étranger pour promouvoir le salon, afin d’exposer toutes les opportunités d’investissement en Algérie, en particulier dans le domaine des énergies renouvelables. L’objectif de ce salon est, entre outre, « de banaliser ce type d’énergie ».

354 mégawatts de capacité installées 

Par ailleurs, M. Chahar Boulakhras, PDG de la société des énergies renouvelables de la Sonelgaz, la SKTM, a déclaré le mois dernier que « nous sommes aujourd’hui à une capacité installée de 354 mégawatts et nous avons des sites pilotes réalisés à effet d’expérimenter les technologies qui existent dans le monde en termes du photovoltaïque et une ferme éolienne installée dans la wilaya d’Adra ».

Kia Sportage

Pour rappel, l’Algérie s’est fixée comme objectif à l’horizon 2030, une part de renouvelables de près de 27% dans le bilan national de production d’électricité.

Bessa, Résidence la Pinède