HomeActualitéNationalBenmessaoud : "La concession des biens de l’Etat  n’est pas à l’ordre...

Benmessaoud : « La concession des biens de l’Etat  n’est pas à l’ordre du jour »

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat Abdelkader Benmessaoud, a annoncé, dimanche à partir de Tipasa, la réception programmée « avant le début de la prochaine saison estivale », d’une dizaine d’établissements hôteliers publics relevant du groupe Hôtellerie-Tourisme et Thermalisme, outre une quarantaine d’hôtels privés.

« La concession des biens de l’Etat n’est pas à l’ordre du jour », a-t-il, par ailleurs, affirmé.

Les travaux de réhabilitation en cours au niveau d’une grande partie des établissements publics du littoral du pays, relevant du groupe Hôtellerie-Tourisme et Thermalisme, « ayant bénéficié de cette opération pour des enveloppes colossales, seront bientôt  finalisés », a indiqué le ministre  dans une déclaration à la presse, à l’issue d’une visite  de travail  à Tipasa.

Il a fait part, à ce titre,  d’une  prévision  de réception d’une  dizaine d’établissements hôteliers publics, d’une capacité globale de 9.500 lits, « avant le début de la prochaine saison estivale », parallèlement  à « une quarantaine d’hôtels  privés, actuellement en chantier », a-t-il dit.

Benmessaoud a assuré, que la concession des biens de l’Etat, dont les établissements hôteliers « n’est pas à l’ordre du jour « , du fait, que les décisions de l’Etat et à sa tête le président de la république « sont claires à ce sujet », a-t-il estimé.

Il a signalé, néanmoins, une « possibilité de révision de leur méthode de gestion, pour  la rendre plus moderne et plus professionnelle », a-t-il observé.

« Nous œuvrons constamment  à l’élaboration  d’une stratégie pour le développement du secteur », a ajouté le ministre, à ce propos, faisant part de « propositions présentées régulièrement au Gouvernement et au Conseil de participation et d’investissement, habilités à  la prise des décisions concernant  la modernisation de la gestion  de ces structures », a-t-il informé.

Inspectant  le chantier de réhabilitation du village touristique  Cet (1.200 lits), de Tipasa, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat a fait part d’une prévision de réception du projet « pour mai prochain ». « Le projet a accusé un grand retard,  auquel il a été remédié grâce aux efforts consentis par les autorités locales pour en accélérer  la cadence,  et en aplanir les  contraintes » a- t-il relevé.

Aussi a-t-il souligné « l’importance des potentialités touristiques de la wilaya de Tipasa », dont la valorisation, a-t-il dit,  pourrait la « propulser en wilaya pole »,  à travers l’encouragement d’un investissement de haute qualité, et la diversification du produit  touristique (tourisme balnéaire, culturel, de montagne, et autres).

M. Benmessaoud a, d’ailleurs, dévoilé à ce titre, s’être accordé avec le wali, Mohamed Bouchemaa, en vue de la relance de nombreux projets touristiques « en  suspens », outre  la prise de mesures liées, entre autres, à l’affectation d’enveloppes financières pour l’aménagement d’un nombre de zones d’expansion touristique  à Tipasa.

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat a entamé sa visite dans la wilaya, par l’inauguration, en compagnie du wali, d’un hôtel touristique à  Bou Ismail.

Sur place, il a affirmé, en direction du promoteur de cet hôtel privé de 120 chambres, « l’importance du management et du marketing dans la réussite de tout projet touristique », a-t-il précisé.

Aussi,  lui a-t-il recommandé  l’ « adoption d’une  stratégie de communication susceptible de lui permettre de se singulariser parmi  les autres établissements similaires  de la région,  et de multiplier ses chances de  réussite, en axant notamment sur  la restauration et la promotion de la gastronomie algérienne », a-t-il conseillé.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine