Sahara occidental : nouvelle table ronde attendue en mars

Sahara occidental

L’émissaire de l’ONU pour le Sahara occidental, Horst Kohler, va rencontrer en février les quatre parties au conflit et convoquer en mars une nouvelle table ronde, après la reprise d’un dialogue multilatéral en décembre jugé encourageant par tous comme par le Conseil de sécurité.

La première rencontre quadripartite – Maroc, Polisario, Algérie, Mauritanie – a été « très positive » et « l’environnement est bon », ont commenté mardi les ambassadeurs sud-africain, Jerry Matthews Matjila, et français, François Delattre, après une session à huis clos de la plus haute instance de l’ONU au cours de laquelle l’émissaire onusien a rendu compte de ses travaux.

Nouveau membre non-permanent depuis le 1er janvier, l’Afrique du Sud soutient les revendications de référendum et d’indépendance du Front Polisario, avec lequel elle entretient des relations diplomatiques.

Hyundai

Afp

Bessa, Résidence la Pinède