Ouverture du tunnel ferroviaire d’El Qantas : Oran n’est qu’à 2h30 d’Alger

El Qantas

Oran ne sera qu’à 2h30 d’Alger par train, après l’ouverture du nouveau tunnel El-Qantas. En effet, un nouveau tunnel sur l’axe Alger-Oran accueille ses premiers trains, après 7 ans de travaux, a rapporté hier le média Francetvinfo.

Construit pour l’essentiel par la China Railway Construction Corporation, cet ouvrage est composé de deux tubes indépendants de 7,3 km chacun et chacun des 2 tubes compte une seule voie. Alstom a livré les 17 rames qui relieront les deux plus grandes villes du pays à une vitesse de croisière de 220km/h.

Situé à 100 kilomètres à l’ouest d’Alger, ce nouveau tunnel permet de réduire de près de moitié la durée du trajet entre les deux plus grandes villes du pays. Aujourd’hui, il faut compter près de 4h30 heures pour relier la capitale à la ville d’Oran.

A ce propos, le ministère des Transports et des Travaux public a indiqué que « qu’ils transportent des personnes ou des marchandises, les trains pourront passer à une vitesse moyenne de 220 km/h, contre 160 km/h actuellement », selon le même média.

Deuxième plus long tunnel ferroviaire en Afrique

Le tunnel El-Qantas est le deuxième plus long tunnel ferroviaire du continent, derrière celui d’Hex River qui s’étire sur 16,8 kilomètres entre Le Cap et Johannesburg. Lancés en 2011, les travaux de construction ont dû être reportés à plusieurs reprises, en raison de la topographie et de la géologie difficile du terrain, cela a certainement pesé sur les coûts de réalisation.

Pour rappel, le ministre a fait savoir, en février dernier, que la voie ferrée en Algérie est passé de 1.800 kilomètres de réseau ferroviaire en l’an 2000, à 4.200 km réceptionnés et mis en service.

Le ministre a également annoncé que le réseau sera porté à 6.300 km avec la réception de 2.300 km au niveau de la ligne des Hauts plateaux reliant l’extrême-est du pays, de la wilaya de Tebessa à Moulay Slissene dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès.

MDI School