Energies renouvelables : Plusieurs appels d’offres seront lancés courant 2019

source d’électricité

L’Algérie envisage de lancer, cette année, plusieurs appels d’offres dans les énergies renouvelables, dans le but de répondre à la demande croissante d’électricité et d’économiser le gaz destiné à l’exportation, a rapporté l’agence Reuters.

Selon un responsable du Ministère de l’énergie cité par la même source, l’Algérie espère construire des centrales solaires capables de produire 22 000 mégawatts (MW), soit 27% de ses besoins en électricité, d’ici 2030, contre environ 350 MW aujourd’hui.

Le même responsable a fait savoir que, l’Algérie invitera bientôt des entreprises nationales et étrangères à mettre en place une centrale solaire d’une capacité de 150 MW. «Nous prévoyons également des appels d’offres pour produire 2 000 mégawatts avant la fin de 2020», a-t-il ajouté, sans donner plus de détails.

Selon Reuters, l’augmentation de la demande en électricité a été en moyenne de 6,91% par an au cours des dernières années, et l’Algérie utilise actuellement le gaz pour générer 98% de sa production d’électricité, soit 19 000 MW.

La même source a ajouté que, l’augmentation ou le maintien du niveau des exportations de gaz et de pétrole est une priorité absolue pour le pays, les deux produits énergétiques représentant 60% du budget et 94% du total des exportations.

MDI Alger

La compagnie Sonatrach a déjà signé un protocole d’accords avec l’Italien ENI pour la construction de centrales solaires, a rappelé Reuters.

Bessa, Résidence la Pinède