Une instruction interministérielle pour lutter contre les produits tabagiques

Trois départements ministériels (de l’intérieur, santé et commerce) ont mis en place un plan d’action axé sur un ensemble de mesures pour lutter contre la consommation des produits tabagiques, notamment, dans les lieux publics et au sein des institutions publiques, ainsi que la réduction de l’offre de ces produits visant à diminuer leurs consommation, particulièrement chez les mineurs.

«Dans le cadre du programme de gouvernement visant la prévention contre les maladies qui viennent de la consommation des produits tabagiques et de lutte contre les méfaits sociaux, le ministère de l’Intérieur, des Collectivités Locales et de l’Aménagement du Territoire, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière ainsi que le ministère du Commerce, chargés de la Stratégie nationale de lutte contre le tabagisme, ont procédé à la mise en place d’un plan d’action axé sur un ensemble de mesures à l’image de l’interdiction de consommer tous les différents produits tabagiques dans les lieux et au sein des institutions publiques qui offrent des services publics à la fois aux usagers et aux fonctionnaires», a indiqué le département de Bedoui dans un communiqué publié sur son site internet.

La même source a précisé que, dans cette optique, «il a été décidé d’émettre une instruction interministérielle commune visant l’interdiction de la vente et de la consommation  de tabac pour les personnes mineures ainsi que toutes formes de publicité et de promotions de tels produits».

«Ce plan d’action s’inscrit dans la visée de plan national stratégique de lutte contre les facteurs des maladies  non-transmissibles et le plan national du cancer 2015-2019, lequel objectif découle de la mise en œuvre des obligations de l’Algérie en termes de la convention Cadre de l’Organisation Mondiale de la Santé visant la lutte contre le tabac qui a été adoptée dans le cadre du décret présidentiel n° 06-120 du 12 mars 2006», a expliqué la même source.

MDI Alger

Selon le Ministère, l’instruction interministérielle englobe plusieurs mesures comme «la lutte contre la consommation des produits tabagiques avec la désignation des institutions concernées par cette mesure», aussi, «une mesure qui concerne la réduction de l’offre de ces produits qui vise essentiellement à diminuer leur consommation et plus particulièrement à l’endroit des personnes mineures». On y trouve également «des mécanismes de contrôle et de sanction» qui vont faire l’objet de «la création d’une commission chargée de la mise en œuvre de contenu de l’instruction interministérielle».

Bessa, Résidence la Pinède