le Système comptable financier (SCF) au cœur du séminaire organisé par la Direction générale de la Comptabilité

Transferts de devises

Un séminaire sur la révision du Système comptable financier (SCF) a été organisé lundi à Alger par la Direction générale de la Comptabilité en collaboration avec le Conseil national de la comptabilité, a indiqué un communiqué du ministère.

MDI Alger

La séance d’ouverture du séminaire a été présidée par le ministre des Finances, Abedrahmane Raouya, en présence des membres des Ordres professionnels de la profession comptable, des représentants des entités économiques, ainsi que des invités du monde académique.

Ce séminaire organisé par la Direction générale de la Comptabilité en collaboration avec le Conseil national de la comptabilité, a réuni les membres des Ordres professionnels de la profession comptable, des représentants des entités économiques, ainsi que des invités du monde académique, a précisé la même source.

La rencontre a été « l’occasion d’un échange fructueux sur l’évolution de la pratique comptable au service de l’économie nationale, dans un contexte d’évolution rapide des données socio-économiques qui rend l’implication des professionnels de la comptabilité impérative, pour contribuer par leur expertise au processus d’aide à la décision économique ».

Il convient de rappeler, selon le communiqué, que le SCF, conforme aux normes et standards internationaux, a été rendu applicable à toutes les entités économiques et organismes soumis à la tenue d’une comptabilité commerciale à compter du 1 janvier 2010, visant ainsi une harmonisation généralisée de la production de l’information financière en Algérie.

Selon la même source, un groupe de travail est chargé de l’évaluation et de la révision du SCF dans le cadre du programme d’action du Conseil national de la Comptabilité.

Ce groupe de travail a pour principale mission, l’évaluation générale de la mise en œuvre du SCF, la prise en charge des requêtes et interrogations issues des difficultés d’application relevées par les différents acteurs des secteurs d’activité économique suite à la première application et son actualisation par rapport à l’évolution des normes comptables internationales.

Compte tenu de « la participation active des membres des commissions techniques du CNC, des membres des trois instances professionnelles, des représentants des entités économiques, ainsi que des banques et institutions financières », le ministre s’est déclaré, rapporte le communiqué, « confiant en la réussite de l’opération de révision du SCF » et a, en conséquence, indiqué aux participants que les recommandations et conclusions issues de leurs travaux constitueront le socle sur lequel se basera l’actualisation du SCF.

Bessa, Résidence la Pinède