L’Institut Français en Algérie lance un appel à projets

Institut Français en Algérie

L’Institut Français en Algérie lance un premier appel à projets dans les domaines de la coopération universitaire et de la recherche pour l’année 2019.

Les axes prioritaires financés à travers l’appel à projets de coopération universitaire et de recherche sont l’appui à la recherche et la valorisation de la recherche, le développement de formations universitaires innovantes et le développement de formations professionnalisantes.

Selon un communiqué de l’Ambassade de France en Algérie,  l’institut retient des projets prioritaires  qui rejoignent l’une ou plusieurs thématiques comme le développement du numérique, le sport, les questions d’économie et d’emploi, les questions migratoires, la protection de l’environnement et le développement durable (lutte contre le réchauffement climatique, énergies renouvelables, protection du milieu marin et du littoral, risques naturels, etc. et enfin le patrimoine (historique, mémoriel, archéologique, etc.)

Seules les activités prévues en 2019 pourront faire l’objet d’un financement, précise-t-on. Aussi la même source note que les projets doivent s’inscrire dans le cadre d’une coopération universitaire et de recherche entre un établissement français et un établissement algérien.

Les projets de recherche scientifique en lien avec des projets retenus dans le cadre des programmes de Partenariat Hubert Curien – PHC Tassili pour l’Algérie, ou PHC Maghreb pour la région, ne seront pas prioritaires. Les projets doivent parvenir à l’Institut Français d’Algérie au plus tard le 1er février 2019. Les résultats seront communiqués à partir du mois de mars 2019.

Auparavant, l’Ambassade de France en Algérie avait lancé un appel à projet pour l’audit financier des projets soutenus par l’Ambassade de France en Algerie portés par l’Association nationale dénommée : Réseau algérien pour la défense des droits de l’enfant « NADA ».

MDI Alger

Il s’agit de donner mandat à un auditeur ou à un cabinet d’audit pour l’exécution d’un audit financier, de contrôler l’emploi des fonds alloués à l’association et l’établissement des rapports portant sur des conventions de subvention financée par l’Ambassade de France en Algérie avec l’Association.

Bessa, Résidence la Pinède