La peste des petits ruminants sévit encore

peste des petits ruminants

Au cours des derniers jours, 380 moutons ont été décimés par la peste des petits ruminants (PPR) dans quatre wilayas, alors que les éleveurs étaient de plus en plus inquiets et ont appelé les autorités à prendre des mesures d’urgence, a rapporté ce jeudi le quotidien Ennahar sur son site officiel.

Selon la même source, les services vétérinaires ont enregistré la mort d’un certain nombre de moutons pour non-respect des instructions données par les vétérinaires, puisque dix moutons ont été décimés dans la wilaya de Tiaret.

Les éleveurs attribuent la disparition d’une partie de leur cheptel à la fièvre aphteuse et l’hypothèse d’une autre maladie pas encore déterminée, est toujours avancée, dans l’attente des résultats d’analyse, qui sera annoncée aujourd’hui par un laboratoire régional à Mostaganem.

La wilaya de Sidi Bel Abbès a enregistré la disparition de 40 moutons après avoir recensé 32 cas la semaine dernière au niveau de la commune de Taghalimet, située à 40 km au sud de Sidi Bel Abbès, selon le même média.

À Mascara, la Direction des services agricoles a recensé 30 cas de décès de moutons dans la commune d’Aouf. Les services sanitaires soupçonnent la peste des petits ruminants, sans être toutefois catégorique.

MDI Alger

Hier, l’épidémie de peste de petits ruminants et de fièvre aphteuse survenue dans les wilayas de Bouira et de Djelfa, a entraîné la mort de quelque 300 têtes de bétail, provoquant une forte inquiétude chez les éleveurs, qui ont subi de lourdes pertes. Ils réclament des vaccins et des médicaments pour faire face à l’épidémie.

Bessa, Résidence la Pinède