Brexit de plus en plus compliqué pour Theresa May : vote de défiance au parlement Britannique

quitter l'Union européenne

Un vote de défiance va être organisé mercredi soir contre la cheffe du gouvernement britannique Theresa May, a annoncé Graham Brady, qui préside le Comité 1922, responsable de l’organisation interne des Tories.

Un vote de défiance contre la Première ministre et cheffe des Conservateurs, Theresa May, est organisé si au moins 15% des députés de son parti conservateur, soit 48 députés, saisissent le Comité 1922, responsable de l’organisation interne des Tories.

La Première ministre britannique Theresa May a déclaré mercredi qu’elle se battrait « de toutes ses forces » contre le vote de défiance déclenché par des députés de son Parti conservateur.

« Je me battrai contre ce vote de toutes mes forces », a-t-elle dit dans une courte allocution devant Downing Street, en affirmant qu’elle était « fermement décidée à finir le travail » de mise en œuvre du Brexit.

De son côté le président du Conseil européen Donald Tusk s’est demandé mardi comment « aider » la Première ministre britannique Theresa May, confrontée à l’hostilité de son Parlement sur l’accord de Brexit.

« Discussion franche et longue avec la PM Theresa May avant le sommet sur le Brexit. Clair que les 27 veulent aider. La question est comment », a tweeté Donald Tusk à l’issue de l’entretien.

Afp

MDI School