Débit internet : Houda Feraoun affirme que «l’Algérie dispose du meilleur réseau internet en Afrique»

La Ministre de la poste et des technologies de l’information et des télécommunications (PTIC) Imane Houda Feraoun a affirmé, ce dimanche 9 décembre 2018, que l’Algérie «n’occupe pas la queue du classement mondial et africain» en matière de débit internet et qu’elle dispose du «meilleur réseau internet en Afrique».

«L’Algérie n’occupe pas la queue du classement mondial et africain» en matière de débit internet», a affirmé la Ministre de passage ce matin dans l’émission «l’invité de la matinée» de la chaîne1.

Selon Houda Feraoun le prochain classement de l’Union internationale des télécommunications (UIT) qui sera publié dans les prochains jours, confirmera que l’Algérie est sur la voie du développement dans ce domaine.

«Dire que, l’Algérie occupe la queue du classement des pays africains, est inadmissible», a-t-elle indiqué, en ajoutant que «l’Algérie est le seul pays africain qui relie les régions rurales et intérieurs du pays avec un réseau de fibres optiques».

Elle a rappelé que «l’UIT classe l’Algérie parmi les premiers pays en Afrique, et nous souhaitons de devenir les premiers, pourquoi pas», en estimant que «l’Algérie est un pays continent. On ne peut pas la comparer à les pays européens ou du Golf, qui très petits, et le déploiement du réseau nécessite peu d’investissements et un temps réduit».

«Nous allons réaliser des avancées dans le classement mondial, mais, il faut que nous reconnaissons les efforts de tous cadres qui veillent à ce que l’Algérie dispose du meilleur réseau internet en Afrique», et la preuve selon elle «les questions qui lui sont adressées parviennent via Facebook, et celui qui n’a pas internet, ne pourra pas communiquer via ce réseau social», a-t-elle estimé.

Pour rappel, l’Algérie a gagné, en 2017, 4 places au classement annuel de l’UIT, selon l’indice de développement des technologies de l’information et de la communication (IDI). En effet, elle a été classée à la 102ème place mondiale l’année dernière, et 106ème en 2016.

La distribution des TPE débutera fin décembre en cours

Concernant les Terminaux de paiement électronique (TPE), Houda Feraoun a fait savoir qu’un quota a été distribué la semaine dernière aux agences commerciales de Mobilis et Algérie Télécom, pour vérifier leur bonne marche sans problème.

Pour ce qui est du retard dans la généralisation de ces TPE, elle a indiqué que ce retard est dû pour une raison positive qui est de permettre la fabrication de ces appareils localement. «Il y a eu la possibilité de les importer, ce qui aurait couté des sommes importantes en devises, et ça n’aurait pas encouragé la production nationale. Aujourd’hui, il y a la fabrication locale, et leur distribution débutera à la fin de ce mois de décembre», a précisé la Ministre.

Le projet MEDEX fera de l’Algérie un pôle africain en matière des TIC

 S’exprimant sur le projet du câble sous-marin «MEDEX» qui devra relier l’Algérie au réseau internet international, Houda Feraoun a exprimé son espoir de voir le projet entrer en exploitation dans les semaines à venir.

Selon la Ministre a fait savoir que, les travaux en cours consistant à relier les équipements du MEDEX au niveau des eaux nationales à Annaba, à ceux des équipements du câble international se trouvant au large de la méditerranée seront achevés le 20 décembre prochain.

Elle estimé que les besoins en débit internet pour la prochaine décennie serait de 20 à 40 mégas par utilisateur, et l’entrée en exploitation du nouveau câble sous-marin permettra d’augmenter le débit et d’assurer une alternative en cas de panne.

MDI Alger

Selon elle, l’entrée en exploitation du câble MEDEX fera de l’Algérie un pôle africain en matière des technologies de l’information et des communications (TIC), en appelant le secteur industriel à s’impliquer en réalisant des Datas Centres.

Bessa, Résidence la Pinède