Les émissions mondiales de CO2 ont « dérapé » en 2018 : +2,7%

Les émissions mondiales de CO2 des énergies fossiles, première cause du réchauffement climatique, ont connu en 2018 une hausse inédite depuis sept ans, selon une étude publiée mercredi en marge de la 24e conférence climat de l’ONU (COP24).

Ces émissions liées à l’industrie et à la combustion du charbon, du pétrole, du gaz devraient croître de 2,7% (fourchette de 1,8 à 3,7%) par rapport à 2017, après une hausse de 1,6% l’an dernier ayant suivi trois années quasiment stables. Il faut remonter à 2011 et la sortie de la crise financière de 2008 pour trouver pire taux, souligne le climatologue Glen Peters, pour qui « nous avons complètement dérapé ».

GMI BS

Afp

Bessa, Résidence la Pinède