Retrait des documents d’état civil : vers la dotation des APC d’un guichet en libre-service

documents d’état civil

Les citoyens pourront prochainement retirer personnellement leurs documents d’état civil en utilisant leurs cartes d’identité biométrique, et ce grâce à la dotation des APC d’un guichet en libre-service.

C’est ce qu’a annoncé, dimanche à Tipaza, Hassan Boualem, directeur des titres et des documents sécurisés au ministère de l’Intérieur, qui s’inscrit selon lui dans le cadre du programme national de la modernisation de l’administration.

«Dans un avenir proche, les APC seront dotées d’un guichet pour permettre aux citoyens de retirer leurs documents d’état civil en libre-service en utilisant la carte d’identité biométrique», a indiqué Hassan Boualem lors d’une rencontre régionale sur le guichet unique des documents biométriques.

Le même responsable a précisé que, la carte d’identité biométrique est dotée d’une puce contenant le numéro d’identification national et d’autres données, qui permettront au citoyen de retirer ses documents d’état civil sans passer par le guichet classique.

Il a souligné que, les systèmes informatiques modernes, avancés et sécurisés permettront à l’avenir de réduire le temps nécessaire à la délivrance de documents, et ce, une fois le guichet électronique en phase de test à Alger, sera généralisé au niveau de toutes les communes du pays. Ce qui permettra selon lui, la réduction du traitement d’un fichier d’une durée de 15 minutes à seulement 5 minutes, selon les «normes internationales», a-t-il dit.

Il a ajouté que, la modernisation de l’administration en tant qu’étape «importante» avant la mise en place du e-gouvernement «nécessite des étapes qui devraient être progressivement réalisées selon une approche bien réfléchie, fondée sur des bases scientifiques précises, nécessitant la révision de certaines lois et réglementations, la correction périodique des erreurs et l’achèvement des projets en cours de réalisation».

Selon Hassan Boualem, il s’agit notamment, du permis de conduire biométrique à points devant être lancée avant la fin de l’année, auquel s’ajoute le livret de famille biométrique, qui devrait être réalisé d’ici à la fin de 2019 ou 2020, et à la carte grise électronique pour les véhicules qui devrait être lancée en 2019.

Et parmi ces étapes importantes, selon le même responsable, c’est de relier toutes communes à la base de données du ministère de l’Intérieur et au registre de l’état civil, la modification de certaines lois et procédures et la formation du personnel.

GMI BS

Il a rappelé que, depuis 2012, 13 millions de passeports biométriques et 12 millions de cartes d’identité biométriques ont été délivrés.

Bessa, Résidence la Pinède