HomeEntreprises-ManagementÉnergies renouvelables : Sonelgaz va créer un laboratoire d'homologation des équipements

Énergies renouvelables : Sonelgaz va créer un laboratoire d’homologation des équipements

La Sonelgaz compte créer un laboratoire d’ homologation des équipements utilisés dans les installations des centrales solaires, à fait savoir ce jeudi 29 novembre 2018 à Alger, le PDG de Sonelgaz Mohamed Arkab.
« Nous allons le créer ce laboratoire d’homologation dans le domaine des énergies renouvelables », a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse tenue à l’issue de la présentation du futur compteur gaz domestique intelligent développé par le Centre de recherche et de développement de l’électricité et du gaz (CREDEG) en collaboration avec le Centre de développement des technologies avancées (CDTA).
Selon Arkab il n’y a pas de « laboratoire d’homologation des panneaux, et on va demander un certificat qui va être fourni par un laboratoire étranger », qui a ajouté « on veut faire du Credeg un centre d’intérêt, on va créer ce laboratoire ici ».
Ce laboratoire d’homologation aura pour rôle selon le PDG de Sonelgaz « la vérification de la véracité et la performance de ces panneaux, et également, des autres équipements tels que les onduleurs, entrant dans la réalisation des centrales électriques photovoltaïques ».
M. Arkab a rappelé que « depuis 2014 nous avons construit 343 MW en matière de photovoltaïque, et nous avons pratiquement les 300 ingénieurs formés dans ce domaine par la SKTM et le Credeg. Nous avons, autour de ce projet important, pu former et monter en puissance pas mal d’ingénieurs et de techniciens dans ce domaine ».
« Nous voulons maintenant passer à une autre étape, qui est la maîtrise de cette technologie, à travers cette souveraineté d’avoir notre propre laboratoire, qui va permettre d’homologuer les équipements fabriquer en Algérie et aussi ceux importés », a-t-il expliqué, en ajoutant qu’un délai de sa réalisation sera fixé pour 3 ans.
M. Arkab à fait part en outre d’un important programme de recherche et développement dans le programme de la Sonelgaz 2018/2028, de telle manière à améliorer les performances de l’entreprise en intégrant les nouvelles technologies.
Il a indiqué que dans la distribution, « nous n’avons que 120 sociétés de fabrication des équipements, ce qui représente à peine 15% des besoins en matière de distribution », et d’ajouter « Nous avons un long chemin à faire pour pouvoir fabriquer la totalité des équipements de distribution et de transport des centrales électriques. Donc nous avons besoin de développer la R&D qui va nous permettre de créer ces fiches et dossiers industrielles, qui vont permettre à nos industriels d’être accompagnés par une technologie et d’aller faire les différentes chaînes de valeur et d’arriver à fabriquer les équipements ».
En conclusion, Le PDG de Sonelgaz à estimé que « nous avons besoins de la R&D, nous avons besoin du génie local, mais, nous avons aussi du partenariat étranger pour un transfert de technologie et de savoir-faire ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine