APN : plus de 50% du Budget de fonctionnement pour les salaires des députés

APN : Les projets de loi relatifs à la lutte contre la discrimination et au Code pénal adoptés

Le budget de fonctionnement consacré à l’Assemblée populaire nationale (APN) pour l’année 2019 s’élève à 6,444 milliards de Dinars en baisse de 3.29% (219 millions DA), par rapport au budget de l’exercice 2018 en cours.

De prime abord, selon le document portant budget de l’APN pour 2019, révélé par le quotidien El Khabar, la part du lion de ce budget est consacrée pour la masse salariale, les indemnités et les primes des députés, par rapport à ce qui a été alloué aux projet et opérations de renouvellement des équipements de l’assemblée ainsi que les travaux de son réaménagement.

Ainsi, malgré une baisse de 2.59% (96,653 millions DA) du budget consacré aux salaires, indemnités et primes des députés, celui-ci représente 3 639 674 000 DA, soit plus de 50% du montant global du budget consacré à l’APN.

Cependant, la baisse du budget, souligne le même document,passe par à un meilleur contrôle des allocations de dépenses de transport et à un ajustement du montant des charges sociales.

Dans la soumission du budget, les rédacteurs du rapport ont écrit que «les ressources financières allouées pour l’exercice 2019 devraient être soumises à un usage optimal permettant d’améliorer l’infrastructure de base, d’entretenir et de valoriser le matériel existant et d’assurer la qualité des services associés au renforcement et à la facilitation des fonctions et activités des parlementaires».

Les auteurs du rapport ont également souligné l’importance d’une plus grande discipline dans la gestion et des mesures strictes pour maîtriser l’expansion des dépenses, à travers la rationalisation et une meilleure répartition des dépenses.

Selon El Khabar, le budget de fonctionnement de l’Assemblée a été présenté et débattue jeudi dernier devant la commission des finances et du budget de l’APN. A ce propos, les membres de cette commission ont attiré l’attention sur l’allocation d’un budget important pour la réparation des véhicules dans les ateliers externes, malgré la disponibilité d’un atelier au niveau de l’APN.

Selon la même source, le parc automobile de l’assemblée a été renforcé d’un certain nombre de voitures de montage local, acquis chez un constructeur allemand activant en Algérie.

Le même document détaille le programme des dépenses dudit budget pour l’année prochaine. Ainsi, une enveloppe de 178 millions DA a été allouée pour l’acquisition d’équipement, de matériel informatique, de fournitures, de mobilier et de logiciels, ainsi que de maintenance et de réparation.

Cette somme est distribuée sur l’acquisition et de la gestion du courrier, la réalisation d’une interface participative et le développement d’un montant de 200 000 DA, l’acquisition d’un programme de réseau pour la répartition des interventions des députés pour un montant de 300 000 DA, et le programme de gestion des moyens généraux pour 5 000 000 DA, acquisition quatre unités d’information automatique pour 1 500 000 DA, acquisition de matériel informatique avec un montant 3 450 000 DA, ainsi que, l’acquisition d’équipement de lecture et audio, équipement audiovisuel, équipement électronique et acquisition de mobilier de bureau.

Le même document indique que, le montant de 64,421 millions DA a été alloué pour les travaux d’aménagement de l’imprimerie et du premier sous-sol de la bâtisse de l’APN. Tandis que, 24.858 millions DA sont consacrés aux travaux techniques.

Le projet du nouveau siège de l’APN à la traîne

Le projet concernant la réalisation du nouveau siège de l’Assemblée populaire nationale et du Conseil de la nation continue d’absorber davantage de fonds avant d’être achevé.

En effet, le document a rappelé qu’un décaissement de 3 009 825 DA effectués en 2012 et 2014 pour les études topographiques, la préparation du site et le cahier des charges.

En 2018, trois accords ont été signés dans le but d’achever et d’améliorer les processus associés à l’étude.  Un accord avec le Centre national d’études appliquées et de recherche en urbanisation (CNERU) pour accompagner le maître d’ouvrage lors des études et la réalisation du nouveau siège social pour un montant de 6.687.800 DA. Un accord avec le Laboratoire national de l’habitat et de la construction (LNHC), afin de préparer une étude géotechnique préliminaire pour le siège, d’une valeur de 15 743.105 DA, et un accord avec le Centre national de recherche appliquée en génie parasismique, afin de réaliser une étude sur les risques sismiques des futurs sièges du conseil de la nation et de l’APN.

En ce qui concerne la réalisation du nouveau siège, le même document souligne qu’il n’avait pas été lancé car il était lié à l’achèvement du processus d’étude et au non-achèvement de la procédure d’expropriation. Au sujet de cette dernière, le même document précise que l’opération d’expropriation est à sa phase finale. Le budget pour le nouveau siège est de 10 000 000 000 DA, selon le document.

MDI School