Ali Haddad candidat pour un autre mandat à la tête du FCE

18 mois de prison

Le Président actuel du Forum des chefs d’entreprises, Ali Haddad a annoncé sa candidature pour un autre mandat à la tête de la plus importante représentation patronale du pays, le FCE, et cela pour la prochaine l‘Assemblée générale pour le renouvellement régulier des instances de direction, qui se tiendra le 15 décembre prochain.

C’est Ali Haddad qui l’a annoncé hier dans une lettre ou il explique les raisons de sa candidature, en indiquant qu’elle a pour objectif de « consolider les acquis déjà réalisés, assumer une représentation de notre Forum digne de sa grandeur et de sa dimension actuelles et mettre en œuvre un programme d’action au service des entreprises et dans l’intérêt de l’économie nationale est le nouvel engagement que je prends devant vous pour la poursuite de cette nouvelle phase dont j’ai la parfaite conscience de la difficulté mais combien exaltante».

Selon, lui le mandat qui s’achève est le premier pour le FCE dans sa nouvelle configuration d’organisation qui s’est amplement développée et qui a fait le choix collectif d’élargir son assise sur le territoire national et auprès des opérateurs afin de peser davantage et efficacement dans le champ socio-économique ». Et d’ajouté que ce mandat a été surtout consacré à la « construction, la consolidation et la mise en place des outils de pérennisation de l’organisation ».

Il faut dire que la nouvelle réorganisation du FCE et son nouveau positionnement sur la scène nationale et étrangère en tant que représentation patronale qui travaille pour atteindre ses objectifs de redonner la place nécessaire à l’entreprise algérienne en militant à mettre en place un climat des affaires adéquat pour les investisseurs. Selon, le président candidat, « aujourd’hui, le FCE a pris une dimension telle que la tâche et la responsabilité de sa représentation sont devenues lourdes à porter ».

Ali Haddad a par ailleurs signalé que le forum « dispose actuellement de tous les instruments matériels et organiques qui lui permettront d’envisager son avenir et d’entamer une nouvelle phase avec sérénité et de mener son action dans une plus grande proximité des préoccupations des entrepreneurs. Toutefois, il a indiqué qu’il revidera avec plus de détails de ces propositions pour le prochain mandat durant la période consacrée statutairement à la campagne électorale.

MDI Alger

Enfin, le Président du FCE a appelé tous les membres de faire de la prochaine Assemblée Générale un vrai moment de consécration et de confirmation du principe démocratique, de la transparence et de la compétition sereine au sein du FCE.

Bessa, Résidence la Pinède