Les OPGI appelés à accélérer l’opération de vente des locaux commerciaux au niveau des cités de logements sociaux

Locaux OPGI

Le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, a instruit les OPGI d’accélérer l’opération de cession et de vente des locaux commerciaux au niveau des cités de logements sociaux et participatifs.

Les clés de ces locaux, faut-il le rappeler, ont été remises à leurs bénéficiaires depuis quelques années déjà, mais sont restés fermés et non exploités à ce jour.

Ainsi, cette mesure vise, selon le quotidien El Bilad qui a rapporté l’information citant le Ministère de l’habitat, a recouvrir les impayés des OPGI engendrés par le non règlement des redevances de location des bénéficiaires de ces locaux et se défaire de ce lourd fardeau avant de procéder à la régularisation de ce parc immobilier distribué depuis 2004.

Et ce, a précisé la même source, en application des dispositions du décret exécutif n°18-153 publié dans le journal officiel en juin dernier, fixant les modalités de cessions des biens immobiliers appartenant à l’État et des biens gérés par l’OPGI, stipulant que, les biens immobiliers appartenant à l’État et les biens gérés par les Offices de promotion et de gestion immobilière (OPGI) seront bientôt cédés à leurs occupants légaux.

Précédemment, le Ministre de l’habitat Abdelhamid Temmar a donné des instructions aux directeurs des OPGI de wilayas afin de faciliter les mesures de cessions des logements sociaux distribués avant 2004 à leurs occupants, surtout que, le Premier ministre avait prorogé le délai de l’opération de cession des biens de l’Etat au 31 décembre 2019.

Rappelons que, le département de Temmar avait déjà menacé d’appliquer la loi et d’ester en justice les retardataires du paiement des redevances de location.

MDI Alger

Selon les chiffres rapportés auparavant dans la presse, le nombre des commerces non-exploités recensés, avoisine les 1.000 concernés par l’opération de mise en vente. S’agissant du prix de vente, ceux-ci varient entre 190 et 300 millions centimes, alors que la superficie de ces locaux se situe entre 25 et 40 mètres carrés, et concernent toutes les activités commerciales.

Bessa, Résidence la Pinède