Ouyahia : « L’Algérie rapatriera tout migrant clandestin dont la nationalité algérienne est établie »

Laifa Ouyahia demande l’acquittement de son frère (vidéo)

«L’Algérie rapatriera tout migrant clandestin dont la nationalité algérienne est établie, conformément aux normes et principes du Droit international», a déclaré ce lundi 5 novembre 2018 à Alger, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, lors d’une conférence de presse animée conjointement avec le Premier ministre italien Guiseppe Conte.

Ouyahia a fait savoir que «plus de 40.000 Algériens résident en Italie de façon légale et il y aurait moins de 900 en situations irrégulière», en soulignant que  «beaucoup de Maghrébins vont en Italie et se présentent comme étant Algériens».

Le Premier Ministre a rappelé que «l’Algérie a signé des conventions datant de 25 ans, régissant le rapatriement d’Algériens catalogués «persona non grata» dans d’autres pays. Ces conventions exigent que le cas de résidence illégale soit avéré et la nationalité algérienne établie», avant de préciser que dans ce cas de figue «l’Algérie se doit de récupérer ses enfants».

Le Premier ministre a fait état de cas de rapatriement hebdomadaires de 5 à 10 personnes depuis plusieurs pays.

Pour rappel, Ouyahia avait également affirmé, en septembre dernier, lors de la visite de la Chancelière allemande Angela Merkel en Algérie, que tous les algériens en situation irrégulière en Allemagne seront rapatriés.

«Je vous confirme que l’Algérie récupérera ses enfants (en situation irrégulière en Allemagne), qu’il s’agit de 3.000 ou de 5.000 citoyens, tout en respectant un certain nombre de règles sur lesquelles on est en parfait accord avec les autorités allemandes», avait déclaré Ouyahia, lors d’une conférence de presse conjointe avec la chancelière allemande Angela Merkel. Parmi ces règles, le Premier ministre avait insisté sur l’identification de ces ressortissants pour s’assurer qu’il s’agit bien de citoyens algériens.

Bessa, Résidence la Pinède