HomeAutresAlgerian Insurance Multaka 2018 : « L’assurance face au progrès technique »

Algerian Insurance Multaka 2018 : « L’assurance face au progrès technique »

Sous le Patronage de Monsieur le Ministre des Finances, et co-organisé par l’Union algérienne des sociétés d’Assurance et de Réassurance (UAR) et la Compagnie Centrale de Réassurance (CCR), la 1ère édition du rendez-vous d’Alger de l’assurance, baptisé « Algerian InsuranceMultaka –AIM- 2018 », se déroulera les lundi 05 et mardi 06 novembre 2018, à l’hôtel Sheraton, Club des Pins.

Cette importante manifestation regroupera environ un demi-millier de participants, dont près de 150 étrangers en provenance d’une vingtaine de paysqui prendront part à cet événement biennal. Il s’agit principalementdes représentants d’acteurs du marché national et international des assurances et réassurances.

En fait, le monde de l’assurance qui reste confronté aux défis des avancées technologiques de ces dernières années, garde une double posture : d’abord celle d’une industrie dont le métier est de rendre constamment disponibles des solutions de mitigation des risques et de traitement de leurs coûts à travers le temps et l’espace, ensuite celle d’une industrie qui est perturbée, elle-même, par des évolutions qui remettent en question les approches…

C’est dans ce sillage que le choix de la thématique de ce premier rendez-vous d’Algers’est porté sur « L’assurance face au progrès technique »,que les honorables « speakeurs » de renommée internationale déclineront durant les six (06) conférences retenues, dont un aperçu des contenus se résume ainsi :

« L’assurance face au progrès technique » est le thème axial de cette 1ère édition de l’AIM 2018 qu’organise le marché algérien des assurances. Nombre de sujets seront abordés lors des deux journées que dureront les travaux de conférences/débats.

« L’assurance et la fracture numérique » est la thématique qui amorcera, après l’ouverturedes travaux,les six sessions au programme (voir détails dans le catalogue joint).

« Le contexte économique et financier mondial et l’assurance » sera au menu, d’autant plus que la muabilité -et ce qu’elle charrie comme risques- constitue un terrain fertile pour l’impératif d’assurance.

 « Les risques émergents et l’assurance » feront l’objet de présentation et d’analyse par nombre d’experts en la matière.

Au second jour, seront abordées et débattues trois autres thématiques d’importance, à savoir : « L’assurance inclusive et la révolution numérique » ; les « Avancées technologiques et leurs impacts sur la solidité financière des assureurs et réassureurs : point de vue d’une agence de notation » ; et enfin, « La réassurance traditionnelle et les marchés des capitaux ».

Enfin, il est opportun de signaler que le marché national des assurances, dont le chiffre d’affaires et le potentiel demeurent à développer davantage à l’ère du numérique et des progrès techniques, entend s’entourer de toutes les conditions de réussite de ses ambitions et de son expansion pour une meilleure contribution à l’économie de notre pays.

N.B. Les travaux (durant les deux journées) n’étant pas ouverts à la presse,de plus amples informations seront disponibles ultérieurement sur le site dédié à l’évènement : aim2018.uar.dz  Contact email : contact@uar.dz

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine