Algérienne des eaux: 9 milliards de DA de recouvrement attendus avant la fin de l’année

Algérienne des eaux

L’Algérienne des eaux (ADE) devra recouvrer 9 milliards de dinars de créances auprès des communes au niveau national avant la fin de l’année 2018, a annoncé hier à Mascara, M. Ismail Amrouche, directeur général de l’entreprise publique, selon l’Agence officielle.

M. Amrouche a indiqué, lors de l’inauguration du siège de l’unité ADE de Mascara que, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a donné instruction aux contrôleurs financiers des communes pour régulariser les créances, l’Algérienne des eaux (ADE) compte ainsi recouvrer 9 milliards de dinars.

Par ailleurs, le premier responsable de l’entreprise a fait savoir que les créances de l’ADE sont estimées à 50 milliards de dinars dont 28 à 30 milliards de dinars recouvrables, précisant que l’entreprise a mis en place des mécanismes de recouvrement de ses créances, notamment à travers ses unités implantées dans tout le territoire national. Ces unités ont lancé des opérations de recouvrement avec de bons résultats estimés à 110 %, selon M. Amrouche.

Cependant, les 9 milliards de dinars de créances que l’ADE devra récupérer auprès des communes ne sont qu’une goutte d’eau dans l’ensemble des créances de l’entreprise, puisque le montant de la facture impayée par les ménages clients de l’ADE s’élevait en août 2017 à 29 milliards de dinars.

MDI Alger

Évoquant la question épineuse du manque d’eau, M. Amrouche, a fait savoir que les déperditions d’eau sont estimées actuellement à 30 pc du volume mobilisé, soulignant au passage que l’ADE met tout en œuvre pour améliorer la gestion et la qualité d’eau. A ce propos, il a attribué la perte de ces volumes importants d’eau aux « fuites » et aux « raccordements anarchiques ».

Bessa, Résidence la Pinède