HomeénergieGuitouni: "Le Maroc prendra le contrôle total du gazoduc reliant l'Algérie à...

Guitouni: « Le Maroc prendra le contrôle total du gazoduc reliant l’Algérie à l’Europe, en 2021 »

Le Ministre de l’énergie Mustapha Guitouni a annoncé que «le Maroc prolongera les contrats d’importation de gaz algérien et prendra le contrôle total d’un gazoduc reliant l’Algérie à l’Europe » (Maghreb-Europe), a rapporté, ce lundi 01 octobre 2018, l’agence Reuters.

Selon la même source cette annonce s’inscrit dans le cadre de la coopération entre les pays voisins. «Nous avons discuté de l’approvisionnement en gaz et en électricité», a déclaré à la presse, Mustapha Guitouni, après sa réunion avec le Ministre marocain de l’énergie Aziz Rabbah, mais sans fournir de détails.

Guitouni a précisé dans ce cadre, que «de nouvelles réunions auront lieu pour convenir des conditions du contrat». Et selon les propos de Guitouni, relayés par Reuters, le Maroc «deviendra propriétaire du gazoduc en 2021».

A noter que, le contrat de 10 ans signé en 2011 et liant l’Algérie et le Maroc arrivera à son terme en 2021. Le contrat en question portait sur l’importation par le Maroc de  640 millions de mètres cubes de gaz par le biais du gazoduc Maghreb-Europe.

Pour rappel, il y a quelques jours, le gazoduc Maghreb-Europe transportant le gaz algérien vers l’Espagne et l’Europe et passant par le Maroc, avait suscité une polémique sur son éventuelle fermeture une fois le contrat liant l’Algérie et le Maroc arrive à sa fin en 2021.

Une polémique largement relayée par les médias marocains, et ce, après l’inauguration en septembre dernier, des travaux de réalisation de l’extension du Gazoduc GPDF (Gazoduc Pedro Duran Farrell) allant de EL Aricha (Naama) à Beni Saf (Ain Témouchent) qui prévoit de porter les quantités de gaz naturel transporter vers l’Espagne de 8 à 10 milliards de M3 cubes par an.

Cette rumeur sur la fermeture du gazoduc a suscité la réaction du Ministre marocain de l’énergie Aziz Rabbah qui a nié l’information. Et par la suite, c’était au tour du PDG de Sonatrach Abdelmoumen Ould Kaddour d’infirmer cette nouvelle.

Par ailleurs, sur la question des subventions, selon la même source, Guitouni, a expliqué qu’une augmentation de la demande énergétique intérieure devrait être traitée en réformant progressivement le système de subventions. «L’Algérie consacre 15 milliards de dollars par an à des subventions pétrolières et 15 milliards de dollars supplémentaires pour subventionner les services alimentaires et sanitaires», a-t-il déclaré.

A noter que, les déclarations du Ministre de l’énergie interviennent en marge du 11ème Congrès arabe de l’énergie, organisé par l’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP) à Marrakech (Maroc).

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine