Aigle Azur obtient l’accréditation pour le fret depuis Alger

Vers la réintégration des salariés au chômage d’Aigle Azur

La compagnie aérienne française Aigle Azur a obtenu le début de ce mois, l’accréditation (ACC3) nécessaire pour le fret des marchandises depuis l’aéroport d’Alger vers le reste des destinations quelle desserve dans le monde.

C’est le directeur d’Aigle Azur Algérie, Yacine Benslimane qui a révélé l’information hier soir lors de rencontre du Club Export, organisé à Alger par le Word Trade Center. Selon lui « cette opération nous permet d’ouvrir nos soutes à l’opérateur économique algérien la possibilité d’exporter leur marchandise vers les destinations que nous desservons ».

Cette opportunité offre davantage de potentiel d’exportation pour les exportateurs, notamment avec l’enrichissement des destinations offertes, a savoir les cinq grandes villes françaises et d’autres capitales à l’instar de Moscco, Berlin et Milan, Porto. Sur le long courrier, Aigle Azur opère aussi vers Sao Paloo en Brésil et  à Pékin en chine. Par ailleurs, en Afrique, la compagnie assure des vols vers Dakar et Bamako. De ce fait, « les exportateurs Algériens peuvent utiliser ces frets afin d’expédier leurs marchandises » a indiqué le premier manager d’Aigle Azur en Algérie.

En effet, la compagnie réserve  une partie de sa soute sur des vols de passagers pour le fret, et « avec l’arrivée des  nouveau A330, nos capacités de transport vont augmenter »  a souligné encore M Benslimane.

Par ailleurs, Aigle Azur a choisi le partenaire ALTISA  pour la commercialisation de son produit en Algérie. « Ce partenaire sera chargé de vendre et prendre attache avec les potentiel clients en Algérie » a souligné le DG d’Aigle Azur.

Ce service vient pour rependre ainsi à a demande des opérateurs nationaux qui galèrent en termes de logistique afin d’exporter vers des destinations différentes dans le monde.