Développement agricole : l’Algérie veut s’inspirer de l’expérience des Pays-Bas

logistique à l’export

Le choix des Pays-Bas comme invité d’honneur de la 18ème édition du salon de l’élevage et de l’agroéquipement SIMA-SIPSA n’est pas un choix fortuit. En effet, les Pays-Bas sont une puissance agricole et jouissent une expertise reconnue dans ce domaine. En choisissant les Pays-Bas comme invité d’honneur, l’Algérie compte bénéficier de l’expérience de ce pays dans la logistique à l’export.

A ce propos, M. Amine Bensemmane, président du SIPSA-SIMA, a indiqué hier, lors d’une conférence de presse organisée par la Chambre nationale d’Agriculture, que « le monde agricole nous amène à produire plus en quantité et en qualité et à penser comment produire pour que demain penser à l’export, c’est pour cette raison que les Pays-Bas peuvent nous apprendre à exporter ».

Il a ajouté que « l’Algérie et l’Afrique ont connu ces dernières années un fort développement agricole mais nous avons un manque de main d’œuvre et de mécanisation qui reste insuffisante, parce que nous avons des spécificités dans chaque secteur et filière agricole. La mécanisation est incontournable  et susceptible d’améliorer la production des agriculteurs ».

M. Bensemmane a indiqué que « le choix des Pays-Bas comme invité d’honneur n’est pas un hasard, puisque le pays est en effet une super puissance agricole et un partenaire de l’Algérie et l’agriculture hollandaise est l’une des plus performantes de l’industrie agroalimentaire européenne, notamment à l’export, ainsi qu’en logistique », ajoutant « les Pays-Bas sont l’un des trois grands exportateurs de fruits et légumes au monde et la logistique à l’export sera l’une des thématiques présentée par les Pays-Bas, à l’occasion du forum export en marge du salon ».

En effet, de nombreux industriels algériens se plaignent du coût de la logistique en Algérie, et de ce point de vue, l’expertise des Pays-Bas en logistique peut apporter des solutions.

Il a rappelé qu’ «en participant pour la quatrième année consécutive au salon, les Pays-Bas témoignent encore une fois de la volonté de partager l’expertise reconnue dans le secteur agroalimentaire et de renforcer la coopération avec l’Algérie dans ce domaine ».

Par ailleurs, le gouvernement s’est fixé comme objectif d’irriguer une surface de 2 millions d’hectares en 2019. Là encore, l’Algérie peut profiter de l’expérience des Pays-Bas pour atteindre cet objectif.

Une convention a été signée entre le Royaume des Pays-Bas et les organisateurs du salon pour partager l’expérience des Pays-Bas dans le domaine de l’agriculture et renforcer la coopération entre les deux pays.

MDI Alger

Quatre forums sont prévus lors du salon. Ils s’articuleront autour des enjeux d’une politique alimentaire et nutritionnelle en Algérie. Il s’agit du forum AGRO-ECO sur l’agro-écologie, l’environnement horticole et le développement durable. Le forum FIPLAIT qui est un forum interprofessionnel du lait et des produits laitiers, le forum DJAZAQUA sur l’aquaculture et les ressources halieutiques et enfin le forum SIAFIL qui est un forum interprofessionnel sur les fruits et légumes.

Bessa, Résidence la Pinède