Nouvelle manifestation des retraités de l’armée : Les portes d’Alger bloquées

invalides de l’Armée nationale

Les retraités et les invalides de l’Armée nationale populaire ont tenté, ce lundi 24 septembre 2018, une nouvelle marche sur Alger.

En effet, les manifestants ont réussi à passer la barrière imposée par les forces antiémeutes de la gendarmerie, et ils ont marché de Haouch El Makhfi à Reghaia jusqu’à Dar El Beida, provoquant ainsi, le blocage de la circulation au niveau de l’autoroute reliant Alger à l’Est du pays.

Des barrages filtrants ont été installés par la gendarmerie tout le long de l’autoroute Est-Ouest, menant à l’Est, pour empêcher d’autres manifestants de rallier la capitale pour marcher. Une situation qui a laissé des centaines d’automobilistes coincés dans des embouteillages monstres.

routes bloquées

Des images et des vidéos postées sur les réseaux, montrent le grand nombre de gendarmes mobilisés pour empêcher ces centaines d’anciens militaires de marcher sur Alger, et aussi, la congestion de la circulation engendrée.

Selon TSA, dans la soirée d’hier (dimanche), «de violents affrontements ont opposé les forces de l’ordre et les manifestants à Haouch Makhfi où campent les protestataires depuis plusieurs jours. Des blessés ont été enregistrés dans les deux camps».

Colloque MDI